Dark Vador est maintenant un cafard de mer géant

En 2018, des scientifiques ont passé au crible le large des côtes indonésiennes afin de collecter le plus de spécimens possible. Ils ont réussi à identifier une dizaine d’animaux aquatiques encore non répertoriés. Parmi leurs trouvailles, une espèce a particulièrement attiré leur attention. Il s’agit d’un nouveau spécimen surnommé « le cafard de la mer ».

Baptisé sous le nom scientifique de Bathynomus raksasa, il appartient au groupe des isopodes géants.

Dark Vador

Crédits Pixabay

Ce nouveau cloporte possède quatorze pattes, des yeux réfléchissants et une tête en forme de casque. Il ressemble beaucoup à Dark Vador, le célèbre seigneur Sith. En effet, pour les fans de la saga Star Wars, il est difficile de ne pas penser directement au personnage qui mène une vie solitaire dans les fonds marins en voyant la créature.

Jusqu’à présent, approximativement 80% du monde sous-marin reste encore inconnu des scientifiques. Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), le manque d’équipement de pointe empêche de fouiller dans ces abysses.

Une capacité de survie incroyable

Parmi les isopodes géants déjà connus, cette créature est la plus grande et la moins charnue. Elle peut atteindre jusqu’à 50 cm de long, une taille similaire à celle d’un crabe ou d’un homard.

En revanche, ce cafard de mer est capable de survivre sur terre ou dans la mer pendant de longues périodes sans manger. Son corps plat et dur le rend très résistant.

« Le Bathynomus raksasa possède un bouclier crânien, des segments abdominaux de forme étrange, ainsi qu’un grand nombre d’épines (environ 13) sur le pléotéléson », ont publié les chercheurs dans leur résumé.

Un autre Dark Vador fossilisé

« La découverte du premier Bathynomus dans les profondeurs indonésiennes est très importante pour la recherche taxonomique sur les crustacés, c’est-à-dire pour la classification des organismes vivants », a expliqué Cahyo Rahmadi, un des auteurs de cette étude. « L’identification de cette nouvelle espèce est une indication du peu que nous savons. Il y a certainement plus à explorer en termes de biodiversité dans les profondeurs de nos océans », a déclaré Helen Wong, la coauteure de l’étude.

La population de cet animal marin est très abondante dans l’océan, car il n’intéresse pas tellement les prédateurs.

Il est important de préciser que B. raksasa n’est pas la seule créature ayant des traits de ressemblance avec le Seigneur Sith. Les scientifiques ont déjà découvert seize spécimens appartenant à la même famille que ce cloporte géant. En décembre 2017, par exemple, des chercheurs ont également découvert le fossile d’un crabe en fer à cheval datant d’environ 245 millions d’années qui ressemblait fortement à Dark Vador.

Si vous voulez voir à quoi ressemble ce nouveau Dark Vador, une vidéo vous attend sur le site de la NOAA.