DDoS : une attaque a visé plusieurs trackers torrents la semaine dernière

The Pirate Bay, WorldWideTorrents, IsoHunt et beaucoup d’autres ont rencontré d’importants problèmes la semaine dernière. Ils auraient été provoqués par une attaque DDoS massive.

Ce n’est pas franchement une révélation, mais les sites de torrents sont très régulièrement pris pour cible par les autorités et nous en avons encore eu la preuve peu de temps avant l’été avec la fermeture inopinée – et inattendue – de l’incontournable T411.

T411

Ce dernier n’est cependant pas le seul à avoir fait les frais de sa popularité et l’histoire de The Pirate Bay a elle aussi été très mouvementée.

The Pirate Bay et plusieurs autres trackers torrents ont connu des perturbation la semaine dernière

Il n’est donc pas rare que ces sites subissent des interruptions, mais la semaine dernière a été un peu particulière puisque plusieurs acteurs du secteur ont rencontré d’importants problèmes techniques.

The Pirate Bay a été le premier touché. Les administrateurs du site ont en effet enregistré une hausse importante de leur trafic en raison de la diffusion du dernier épisode de la septième saison de Game of Thrones, mais une panne technique est survenue dans la foulée en raison d’une attaque DDoS lancée contre leurs serveurs.

Toutefois, cette attaque ne s’est pas limitée à ce site et TorrentFreak a ainsi enregistré d’importantes perturbations sur plusieurs trackers concurrents comme TorrentProject, IsoHunt.to, Nemesis43 ou WorldWideTorrents.

En tout et d’après les analyses faites par nos confrères, une douzaine de sites spécialisés auraient été touchés par cette attaque. La situation aurait fini par rentrer dans l’ordre en fin de semaine dernière et la plupart de ces sites semblent fonctionner normalement à l’heure actuelle.

Une opération sur fond d’attaques DDoS

La plupart, mais pas tous. IsoHunt.to affiche en effet une erreur 522 à l’heure où sont écrites ces lignes et il semblerait donc que le serveur du site rencontre encore des problèmes. WorldWideTorrents est aussi inaccessible, mais cela vient du fait que ses administrateurs ont choisi de changer de nom de domaine pour partir sur un .me.

TorrentFreak a mené une enquête pour déterminer l’origine de l’attaque, mais cette dernière n’a rien donné et on ignore donc qui se cache derrière l’opération pour le moment.

En attendant, le principal clone de T411 fonctionne toujours bien et il en va de même pour le successeur de Zone-Téléchargement ou même pour l’incontournable OMGTorrent.

S’il s’agit réellement d’une opération, alors cette dernière semble viser principalement les trackers étrangers.

Mots-clés ddostorrentsweb