De Facebook au cocktail Molotov, il n’y a qu’un pas !

Facebook a beau être un outil de communication intéressant et relativement bien pensé, il peut aussi être un véritable vecteur de tensions. C’est précisément ce qu’illustre ce nouveau fait divers.

Facebook est un peu le réseau social de tous les superlatifs. Le service compte en effet un peu plus de deux milliards d’utilisateurs actifs mensuels et il génère chaque année des milliards de dollars en chiffre d’affaires. Encore plus fou, les internautes distribuent près de 1,8 million de likes chaque minute… et 4,5 milliards chaque jour.

Incendie Note 7

Toutefois, la plateforme est aussi la cible de vives critiques depuis plusieurs années et elle a notamment été accusée d’avoir influencé le cours des dernières élections présidentielles américaines en permettant – et même en facilitant – la propagation de fake news.

Facebook, un service apprécié… et critiqué

Facebook se retrouve aussi souvent mêlé à des faits divers particulièrement sordides et la situation n’est visiblement pas près de s’arranger.

Preuve en est, au début de la semaine, un homme âgé de seulement vingt ans a lancé un cocktail Molotov sur la porte de garage d’un voisin dans une ville du Maine-et-Loire suite… à une simple suppression d’amis sur le célèbre réseau social.

Mardi, l’homme en question a donc rendu visite à une de ses connaissances à Châteauneuf-sur-Sarthe pour discuter tout en visant quelques verres. Toutefois, une dispute a éclaté entre les deux camarades lorsque le visiteur a réalisé que son ami l’avait supprimé de sa liste d’amis sur Facebook.

L’échange a été assez vif et l’homme est reparti ensuite au volant de sa voiture pour rentrer chez ses parents. Tout ne s’est cependant pas passé comme prévu et il a ainsi perdu le contrôle de son véhicule en arrivant au niveau du domicile familial.

Une dispute et un accident

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais l’accident n’a pas eu raison de la colère de l’homme et ce dernier a ainsi concocté un cocktail Molotov en rentrant chez lui avec une vieille bouteille, de l’essence et un bout de chiffon.

Il s’est ensuite dirigé vers le domicile de son voisin et a jeté la bouteille contre la porte de son garage après avoir allumé la mèche à l’aide de son briquet personnel. Non content d’en rester là, il a ensuite versé un jerrycan d’essence sur le feu pour provoquer le plus de dommages possible à l’habitation. Fort heureusement, le voisin est parvenu à arrêter le feu.

La police est intervenue quelques minutes plus tard et elle a tout de suite placé le forcené en détention. L’affaire sera jugée le 21 février prochain et l’homme a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès.

Mots-clés facebookweb