De la viande artificielle ? Une usine en Californie va en produire 22 tonnes par an

Les temps sont durs. Le réchauffement climatique est à nos portes, et c’est un gros problème pour l’humanité. Parmi les causes de ce phénomène, identifiées par les scientifiques, il y a l’élevage intensif. Ce secteur produit en effet de grandes quantités de méthane qui est un gaz à effet de serre. Une des solutions pour combattre la hausse des températures serait donc de diminuer la consommation de viande dans le monde. Mais il y a aussi la possibilité de consommer de la viande produite artificiellement dans des laboratoires.

La viande artificielle n’est pas quelque chose de nouveau. Mais dernièrement, de nombreuses entreprises ont commencé à travailler dans ce secteur. D’autres également ont des plans par rapport à l’utilisation de produits créés de façon artificielle. En Californie, dans la zone de Bay Area, une nouvelle usine vient d’être installée et elle va produire de la viande créée en laboratoire. Selon les informations, l’usine pourra produire jusqu’à 181 tonnes de viande par an, même si pour le moment, la production est encore limitée à 22 tonnes.

Crédits 123RF.com

C’est l’entreprise technologique Upside Foods qui gère l’usine de Bay Area. Celle-ci s’étend sur une surface de plus de 4 900 m².

Comment fabriquer de la viande artificielle ?

Le produit qui est fabriqué dans l’usine de Californie est créé de la même façon que la majorité des viandes artificielles. Des cellules provenant d’animaux réels sont prélevées, puis cultivées dans d’énormes bioréacteurs en utilisant des nutriments spéciaux. La viande créée peut être personnalisée en différentes couches de graisse et de muscle.

Pour le prix, la viande produite par l’usine pourrait avoir le même prix que le poulet haut de gamme.

En attente des autorisations

Actuellement, l’entreprise attend encore l’autorisation qui va leur permettre de faire tourner l’usine. En effet, la FDA ou Food and Drugs Administration et le Département de l’Agriculture doivent encore approuver la vente de la viande produite en laboratoire sur le territoire des Etats-Unis.

En tout cas, cela ne décourage pas Amy Chen, la PDG d’Upside Foods. Selon elle, ce n’est plus un rêve ni de la science-fiction, c’est aujourd’hui une réalité.

En attendant l’accord des autorités, Upside Foods a commencé à approcher les restaurants et les chefs cuisiniers. Si tout se passe bien, la viande artificielle pourra également être vendue dans les magasins d’alimentation.

En tout cas, on verra bien si les clients voudront remplacer leur viande habituelle par ce nouveau produit.