De meilleurs orgasmes avec Pornhub ?

Et si le secret de l’orgasme féminin se trouvait dans le porno ? C’est ce que suggère une nouvelle étude publiée dans la revue « International Journal of Environmental Research and Public Health. » D’après les chercheurs à l’origine de cette étude, les femmes auraient de meilleurs orgasmes après avoir regardé un bon film pornographique.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont réalisé un sondage sur 2433 femmes. Ils ont remarqué que les sujets qui passaient du temps sur Pornhub, avant d’avoir des relations sexuelles atteignaient l’orgasme plus facilement. Qui plus est, les femmes qui regardent du porno avant de se masturber ou avant un coït auraient des orgasmes plus intenses et qui durent plus longtemps.

Le ventre d'une femme dans la pénombre

Crédits Pixabay

Ce qui est sûr c’est que les résultats de cette étude plairont à Pornhub et à l’ensemble de ses concurrents.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Une étude qui met fin à un mythe

Comme le rapporte le site Happy Mag, cette étude met fin au mythe selon lequel le fait de regarder du porno aurait des impacts négatifs sur les performances sexuelles de la gent féminine. Au contraire, la pornographie n’aurait que des effets bénéfiques sur la sexualité de la femme.

À travers cette étude, l’équipe de chercheurs dirigés par le professeur Sean M. McNabney, a voulu savoir « si la fréquence d’utilisation de la pornographie peut aider à prédire la réponse sexuelle, telle que la difficulté à atteindre l’orgasme, la latence de l’orgasme et le plaisir obtenu, pendant la masturbation ou les relations sexuelles avec un partenaire. »

Les résultats de cette étude sont sans appel : le porno aide les femmes à avoir une vie sexuelle plus épanouie.

À lire aussi : Pornhub attirerait plus de monde que Netflix

Les Américaines regardent plus de porno

Cette étude a été menée sur 2433 femmes venant des États-Unis et de Hongrie. Celles qui ont participé à ce sondage ont dû fournir leur information démographique et répondre à de nombreuses questions concernant leur vie sexuelle.

D’après les chercheurs, les résultats de ce sondage ont permis de déconstruire les stéréotypes et les idées préconçues concernant le rapport des femmes au porno. Ils ont découvert que le visionnage de porno durant la masturbation était plus fréquent chez les femmes préménopausées, chez celles qui souffrent de dépression et d’anxiété, chez les lesbiennes et les bisexuelles et chez les femmes qui ont plus de deux partenaires sexuelles.

Pour finir, cette étude a révélé que le visionnage de films pornographiques durant la masturbation est plus fréquent chez les Américaines que chez les Hongroises.

À lire aussi : La pétition anti-Pornhub a dépassé les 1,5 millions de signatures

Mots-clés nsfypornhub