De nouveaux signaux extraterrestres détectés dans notre galaxie… et du même endroit

Avons-nous enfin la preuve qu’il existe bel et bien d’autres créatures intelligentes dans la Voie lactée, et qu’ils nous ont envoyé un autre message ? En avril dernier, les astronomes avaient en effet localisé un sursaut radio rapide (ou FRB) en provenance de notre galaxie. Il s’agissait alors d’une grande première ! Pour rappel, les FRB sont de mystérieux signaux qui se caractérisent par une très brève et intense décharge dont la puissance équivaut celle de 500 millions de soleils.

Récemment, des FRB viennent à nouveau d’être détectés dans notre galaxie… et pas n’importe lesquels, car ils proviendraient du même endroit d’où venaient ceux qui ont été captés en avril.   

Crédits Pixabay

Jeudi 8 octobre, des astronomes ont annoncé avoir localisé trois sursauts radio rapides émanant de SGR 1935 + 2154, une étoile située dans la même galaxie que notre système solaire. Or c’est justement cette dernière qui était à l’origine des premiers FRB détectés dans la Voie lactée.

À lire aussi : Les mystérieux signaux de FRB 121102 refont parler d’eux

Alors, extraterrestre ou magnétar ?

Ce n’est que récemment que les astronomes ont découvert l’existence des FRB : le tout premier signal a été capté en 2007 et depuis, les chercheurs ne sont toujours pas parvenus à déterminer avec exactitude l’origine de ces étranges phénomènes cosmiques.

D’un côté, nous avons ceux qui croient dur comme fer que les FRB sont des signaux envoyés par des civilisations extraterrestres, puis il y a ceux qui avancent qu’ils seraient au fait émis par des magnétars (des étoiles à neutron qui possèdent un champ magnétique vraiment très intense).

Toutefois si l’on en croit les preuves scientifiques présentées jusqu’à présent, il semblerait que ce soit la seconde hypothèse qui l’emporte. C’est en tout cas ce que soutiennent les chercheurs qui ont capté les nouveaux FRB en provenance du magnétar SGR 1935 + 2154.

À lire aussi : On a détecté un nouveau FRB, le plus proche de la Terre

Des signaux quelque peu inhabituels…

Dans un article récemment publié dans la revue The Astronomer’s Telegram, les chercheurs ont expliqué que bien qu’ils provenaient de la même source que ceux détectés en avril, les trois FRB captés ce mois-ci présentent quelques caractéristiques assez étranges.

En effet comme l’explique Deborah Good, astronome à l’Université de la Colombie-Britannique au Canada et participante au projet : « l’un des aspects les plus intéressants de cette détection est que nos trois rafales semblent s’être produites dans une période de rotation. Le magnétar est connu pour tourner une fois toutes les ~ 3,24 secondes, mais nos première et deuxième rafales étaient séparées de 0,954 seconde, et le deuxième et le troisième ont été séparés par 1 949 secondes. C’est un peu inhabituel, et je pense que c’est quelque chose que nous examinerons plus loin. »

Les récentes détections sont actuellement en cours d’analyse, mais les astronomes espèrent que cela leur permettra d’en savoir encore plus sur les FRB et les magnétars… et peut-être même de trouver enfin une preuve concrète de l’existence des extraterrestres qui sait ?

Mots-clés frb