De nouvelles mesures de sécurité sont recommandées pour protéger votre babyphone d’une cyber-attaque

Les babyphones sont de plus en plus populaires auprès des parents, car ils permettent de surveiller leur bébé à distance. Tout comme la plupart des appareils connectés, ces gadgets ne sont malheureusement pas épargnés par les possibilités de piratage ou de détournement.

Afin de renforcer la sécurité des enfants et des utilisateurs, le National Cyber Security Center (NCSC) a publié de nouvelles mesures de protection contre les pirates. Les conseils du NCSC ont été approuvés par le groupe des consommateurs « Which ? ».

Crédits Pixabay

Les nouvelles directives de sécurité sont divisées en trois étapes, à savoir la modification du mot de passe par défaut, la mise à jour du logiciel de sécurité et la désactivation de la connexion à Internet lorsque l’appareil n’est pas utilisé.

Selon le NCSC, ignorer ces trois principales démarches pourrait mettre en danger la vie privée des utilisateurs, car les pirates pourraient plus facilement avoir accès à l’appareil.

Des mesures pratiques pour une meilleure sécurité

Selon les explications du directeur technique du NCSC, le Dr Ian Levy, les technologies intelligentes comme les caméras et les moniteurs pour bébé sont des inventions très intéressantes, mais elles nécessitent la mise en place d’un excellent système de sécurité à cause de leur vulnérabilité face aux piratages informatiques.

Levy a déclaré que les nouvelles instructions ont été élaborées dans le but de permettre aux gens d’utiliser ces appareils sans risque.

« Ce sont des mesures pratiques pour que tout le monde puisse tirer le meilleur parti de la technologie à domicile en toute sécurité » a-t-il ajouté.

Des normes de sécurité plus strictes pour les appareils connectés au Royaume-Uni

Ces dernières années, les techniques utilisées par les hackers sont devenues très performantes. En plus des mesures de sécurité que les utilisateurs peuvent instaurer eux-mêmes, l’amélioration des normes de sécurité au niveau des appareils eux-mêmes contribuerait énormément à minimiser les risques de piratage.

Le meilleur exemple reste celui des mots de passe. En règle générale, les appareils commercialisés dans une gamme utilisent tous le même sésame. Pourtant, la mise en place d’un mot de passe unique pour chaque appareil permettrait de renforcer la sécurité de ces objets.

Au Royaume-Uni, le gouvernement a déjà fait part au public de son plan d’introduire des nouvelles lois qui vont obliger les fabricants d’appareils technologiques connectés à rendre des comptes sur leurs normes de sécurité.

D’après le ministre de l’Infrastructure Numérique britannique, Matt Warman, ce projet vise à faire du Royaume-Uni l’endroit où l’on est le plus en sûreté lorsqu’on est en ligne.

Dans tous les cas, il est conseillé aux consommateurs de toujours suivre les instructions, en s’assurant que les mots de passe sont assez forts et que les appareils reçoivent régulièrement les mises à jour de sécurité nécessaires.

Mots-clés babyphone