Deadly Premonition 2 (Switch) reçoit une classification en Australie

Deadly Premonition 2 s’annonce de plus en plus proche d’une sortie sur Switch, seule plate-forme d’accueil confirmée pour l’heure. Le titre de Hidetaka « SWERY » Suehiro est ainsi apparu sur le site de classification australien, qui le déconseille à un public de moins de 15 ans.

Passé pratiquement inaperçu lors de son annonce, Deadly Premonition 2: A Blessing in Disguise représentera pourtant l’une des exclusivités Switch pour cette année 2020. Jusqu’ici, on ignorait à quelle période de l’année le titre allait se découvrir aux joueurs, et ce n’est pas aujourd’hui que l’on sera bien plus renseigné sur le sujet.

crédit site officiel DEADLY PREMONITION 2 A Blessing in Disguise

Gematsu a cependant repéré que Deadly Premonition 2 venait d’apparaître sur le site de classification officiel australien. Signe que la prochaine création de SWERY (avec The Good Life récemment confirmé sur Switch) ne devrait pas tarder à apparaître dans les rayons.

En Australie, Deadly Premonition 2 sera déconseillé aux moins de 15 ans

Qu’apprend-on sur la page en question ? Que Deadly Premonition 2: A Blessing in Disguise y a été inscrit le 18 mars dernier et qu’il sera déconseillé aux moins de 15 ans. Pour information, le précédent volet, que ce soit dans sa Director’s Cut ou dans sa dernière ressortie en date Origins, avait reçu la même classification sur cette plate-forme.

L’organisme précise en quoi ce Deadly Premonition 2 mérite d’être davantage destiné aux plus de 15 ans. Dans un tableau explicite, on nous indique ainsi que les thèmes abordés et la violence dépeinte dans le jeu sont susceptibles d’avoir un fort impact sur les joueurs. Le langage utilisé et la présence de drogues pourraient quant à eux présenter un impact modéré.

Enfin, Deadly Premonition 2 ne fera pas dans la nudité ni le sexuel. Il est évidemment à souhaiter que son exclusivité Switch n’ait pas causé du tort à la liberté de SWERY et de ses équipes. Ajoutons que le titre disposera de sous-titres en anglais, français, allemands, italiens, japonais et espagnols.

Il va sans dire qu’avec l’actuelle pandémie de coronavirus Covid-19, personne ne s’aventurera à graver une date de sortie dans le marbre. Pour l’heure, un lancement pour le premier semestre 2020 reste encore du domaine du concevable.