Dealers 2.0, ils louaient des Airbnb pour écouler la drogue vendue sur Snapchat

Désormais, pour traquer les dealers de drogue les forces de l’ordre passent par les réseaux sociaux. L’application Snapchat est l’une des plus sollicitées par ces trafiquants. Ces derniers s’en servent pour vendre de la drogue et même pour recruter des revendeurs.

Le mercredi 30 septembre 2020, les policiers de Tarbes ont réussi à démanteler un vaste réseau de dealers qui utilisaient Snapchat pour vendre leur drogue. Grâce à une surveillance de la BAC Jour de la Circonscription de sécurité publique (CSP), les forces de l’ordre ont pu remonter jusqu’au Airbnb qu’ils louaient pour écouler la marchandise qu’ils vendaient sur le célèbre réseau social.

Crédits Pixabay

D’après nos confrères du site 20 minutes, ces dealers louaient un appartement Airbnb situé à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, pour effectuer leurs transactions à l’insu des policiers.

Des dealers qui ne l’ont pas vu venir

Au vu des faits relatés par les médias, les dealers étaient loin d’imaginer que les policiers de Tarbes réussiraient à remonter jusqu’à eux. Après avoir été alertées par la CSP, les forces de l’ordre ont effectué une descente au sein de l’appartement situé dans un immeuble du centre-ville.

Cette opération leur a permis d’interpeller dix personnes impliquées dans un trafic de drogue. Ces derniers ont été arrêtés pour « infractions à la législation sur les stupéfiants. » Ils sont actuellement placés en garde à vue. Au cours de cette descente, les policiers ont également mis la main sur une quantité assez conséquente de drogues.

À lire aussi : Elle tourne une vidéo Snapchat et tombe de sa voiture

La police de Tarbes a saisi 4 280 euros

La police nationale des Hautes-Pyrénées a publié le bilan de cette opération anti-stupéfiants sur sa page Facebook. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la pêche a été bonne. Les policiers ont en effet mis la main sur 465 grammes d’herbe de cannabis et 253 grammes de résine de cannabis. Ils ont aussi saisi 4 280 euros en numéraires.

Les dix individus qui ont été interpellés dans le cadre de cette affaire seront jugés devant le Tribunal judiciaire de Tarbes. Cette arrestation met en lumière une des nombreuses stratégies mises au point par les dealers pour éviter les radars des forces de l’ordre.

Reste à savoir combien de trafiquants utilisent cette combine Airbnb pour effectuer leur transaction et écouler leur drogue.

À lire aussi : Snapchat, de nouveaux médias rejoignent Discover

Mots-clés airbnbsnapchat