Death Stranding et Covid-19 : Hideo Kojima dément être un « prophète »

Sorti peu avant qu’une pandémie de Covid-19 ne vienne s’abattre sur un monde déjà bien pâlot, Death Stranding a donné, après coup, le sentiment d’avoir prédit l’avenir. Son créateur Hideo Kojima a toutefois récemment démenti être un « prophète ».

À la mi-novembre 2019, on ne parlait pas encore, à grande échelle, d’une planète allant bientôt être paralysée par un virus inconnu. Les Gilets jaunes étaient même possiblement davantage mis dans la lumière de l’actualité que ce Covid-19. Alors quand Death Stranding est sorti ce mois-là après des années d’attente, le fait d’incarner un livreur dans un monde à reconstruire n’a pas tant résonné que cela.

crédit YouTube

Il aura fallu traverser une sévère zone de turbulences pour que certains se demandent si Hideo Kojima, l’esprit derrière Death Stranding, n’avait pas tout simplement prédit le futur. L’homme s’est exprimé sur la question lors du Summer Game Fest, un évènement digital initié en mai dernier et appelé à se conclure en août prochain.

Hideo Kojima s’amuse des ventes de Death Stranding

Hideo Kojima avait ici pour interlocuteur un certain Geoff Keighley, animateur et journaliste controversé qu’il avait fait apparaître dans Death Stranding. Le traducteur rapporte que par le passé, notamment avec la saga Metal Gear Solid, on avait déjà prêté à Hideo Kojima une capacité de prédicteur.

Le créateur ne se prétend cependant pas prophète, car, si tel était le cas, il aurait alors, selon ses dires, été en mesure de réaliser un jeu au succès commercial bien plus important. Rappelons qu’en mai dernier, Hideo Kojima s’était en tout cas montré relativement satisfait quant aux ventes effectives de Death Stranding sur PS4 :

« Nous avons passé ce cap dont nous avions besoin pour être dans le vert et rembourser tout ce que le développement a coûté. Je peux donc dire que ça a été une réussite. Et avec la sortie du portage PC, nous avons mis suffisamment d’argent de côté pour préparer notre prochain jeu. Inutile de s’en inquiéter ».

À lire aussi : Voici de quoi vous aurez besoin pour jouer à Death Stranding sur PC

Cette version PC est d’ailleurs attendue pour s’échouer sur toutes les machines vaillantes et volontaires le 14 juillet 2020. Au passage, préacheter le jeu sur Steam ne permet pas d’en faire baisser le tarif plein (de 59,99 euros) mais d’avoir accès à une certain nombre de bous dématérialisés.