Death Stranding : Norman Reedus se réjouit de l’annulation de Silent Hills

Norman Reedus, principale figure de Death Stranding dont il occupe ainsi la jaquette, s’est récemment dit soulagé que le projet Silent Hills n’ait pu se concrétiser. Par là, il entend louer les qualités d’un Death Stranding qui n’auraient possiblement pas été aussi fortes si Hideo Kojima avait eu à s’occuper d’un autre titre en parallèle.

Auprès du Hollywood Reporter, Norman Reedus a récemment été appelé à décrire sa relation avec Hideo Kojima dans le cadre de leur collaboration sur le jeu vidéo Death Stranding. C’est le réalisateur Guillermo del Toro qui lui a parlé du papa de Metal Gear pour la première fois en lui disant : “Hé, il y a un type qui va t’appeler et qui veut faire un jeu vidéo avec toi. Contente-toi de dire oui.”

crédit YouTube

La suite devait s’inscrire dans le cadre de “Silent Hills”, nouveau volet de la célèbre franchise horrifique de Konami. Elle se sera finalement matérialisée par l’annulation du projet et la mise en route d’une collaboration entre Kojima Productions et Norman Reedus pour un titre inédit, Death Stranding.

Norman Reedus ne s’était pas essayé à la démo “P.T.”

Norman Reedus conserve quelques souvenirs de son implication dans P.T. (pour Playable Teaser), la fameuse démo faisant depuis le bonheur des revendeurs de certaines PS4 bien garnies :

“Je pense que nous avons tourné un petit truc une fois, un teaser, et [Hideo Kojima] en a fait une bande-annonce pour le jeu qui est devenu quelque chose de culte, je le sais parce que j’ai des amis qui sont des joueurs, chose que j’ignorais, et qui avaient la PlayStation [4] cette année-là avec cette bande-annonce téléchargée sur la console, et c’est devenu quelque chose d’énorme.”

Et s’il reconnaît ne s’être jamais essayé à P.T. et de n’avoir ainsi découvert cette expérience “terrifiante” qu’en vidéo, l’acteur apparaît malgré tout soulagé de l’annulation du projet :

“Silent Hills avait toute une histoire derrière lui et les gens connaissaient ce jeu, savaient de quoi il s’agissait et de quoi il aurait l’air. Quand tout cela a disparu, j’étais déprimé, mais quand Hideo a décrit ce que nous allions faire ensuite, je l’ai complètement oublié. Heureusement que [le projet Silent Hills] n’a pas abouti, parce [Death Stranding est] bien mieux et quelque chose de complètement différent.”

On comprend qu’au regard du résultat final, Norman Reedus soit ravi que Hideo Kojima se soit totalement investi dans Death Stranding. Mais puisqu’il décrit le créateur comme un “génie de génie” pour lequel il tournerait sans problème dans un film, pourquoi se réjouir que Hideo Kojima n’ait pu aller au bout d’une idée, qui s’annonçait d’ailleurs saisissante dans ses prémisses ?