Death Stranding : pour une éventuelle suite, Hideo Kojima « repartirait de zéro »

Death Stranding à peine sorti, voilà qu’une suite est déjà évoquée. Si un tel projet venait être lancé, Hideo Kojima a indiqué qu’il « repartirait de zéro ». En conservant toutefois Norman Reedus dans ses cartons.

Il va sans dire que Hideo Kojima donne grandement de sa personne pour promouvoir Death Stranding, ce qui permet aux curieux et aux admirateurs du personnage d’en apprendre davantage sur sa manière de fonctionner, ses goûts, ses aspirations. Sa famille n’apparaît pas comme un sujet dont les fans souhaiteraient puiser des révélations, mais auprès de Vulture, le concepteur de Death Stranding a levé une partie de ce voile.

crédit YouTube

On a ainsi appris que Hideo Kojima, qui a vécu seul avec sa mère depuis l’âge de 13 ans et la mort de la figure paternelle, n’avait pas parlé de Death Stranding et de son indépendance professionnelle à sa génitrice : « Je me disais que je lui dirai après avoir gagné un peu plus de succès. »

Pour un possible Death Stranding 2, Norman Reedus pourrait être impliqué

En gardant secrète son aventure post-Konami, Hideo Kojima désirait ainsi ne pas causer davantage de soucis à sa mère, qui s’est finalement éteinte durant la gestation de Death Stranding.

Ça n’est pas sans émotion que le concepteur reconnaît aujourd’hui nourrir des regrets de n’avoir parlé du jeu à celle qui lui a donné la vie.

« Les fantômes dans le jeu – peut-être que mes parents sont parmi eux, me voient dans ce monde. Je voulais avoir ce genre de métaphore, à savoir qu’en vous, vous êtes connecté(e) aux personnes qui sont décédées. »

Plus loin dans l’entretien, Hideo Kojima indique vouloir de nouveau travailler avec Norman Reedus, principale figure de Death Stranding dans son rôle de livreur / maçon de l’humanité. Si cette nouvelle collaboration pourrait prendre place dans une suite, Hideo Kojima « repartirait de zéro ». Soyons sérieux : le moteur Decima serait vraisemblablement de la partie encore une fois. Il ne serait en revanche pas surprenant de voir le principe être tout autre et l’univers proposé bien différent.

Et si ce projet prenait la forme d’un long-métrage, Norman Reedus s’étant d’ailleurs dit partant si jamais cette possibilité lui était offerte ?

Mots-clés death stranding