Death Stranding sortira le 2 juin prochain sur PC

Si jamais vous étiez jaloux que seuls les possesseurs de PlayStation 4 pouvaient s’adonner aux aventures trekking de Norman Reedus, la nouvelle vous plaira sûrement : la fin d’exclusivité de Death Stranding, le dernier bébé du game design Hideo Kojima, prend finalement date.

Il faudra néanmoins attendre jusqu’au 2 juin prochain pour voir le jeu sortir sur Steam et l’Epic Games Store pour 59,99€ avec une édition physique Day 1 dans un steelbook facturée à 69,99€.

crédit YouTube

La marche en 120fps

Cette version PC inclura de nouvelles fonctionnalités comme la possibilité de passer sur des taux supérieurs d’images par seconde et le support de moniteurs ultra-larges qui siéront à la perfection au nouveau mode photo ajouté à l’occasion. Ceux qui opteront pour la précommande du jeu auront droit à des fonds d’écran en haute définition, des lunettes de soleil et autres cosmétiques pour pimper le protagoniste.

Toutes les copies du jeu seront néanmoins fournies avec la bande-son officielle au format numérique avec 10 pistes bonus encore inédites, un artbook également au format numérique et toujours plus de cosmétiques si vraiment les plaquages argent et or vous font vibrer.

La fin de la bande-annonce dévoile la dernière surprise qui attend les futurs acheteurs du jeu sur Steam : un chapeau à l’effigie d’un crabe de tête, le célèbre parasite Xen venu de Half-Life – reste à voir si d’autres cosmétiques lités à la franchise seront présents dans cette étrange collaboration.

Si aucun chiffre final n’a été communiqué quant aux ventes du jeu, Death Stranding s’est quand même démarqué dans plusieurs marchés lors de sa sortie en novembre dernier, atteignant le top des charts en France et en Italie et ayant réalisé le meilleur démarrage pour une nouvelle licence au Japon au cours de cette génération de console.

L’accueil du public a certainement été plus divisé que celui de la critique, avec une note de 82 sur 100 sur l’agrégat Metacritic. Norman Reedus a prêté sa voix et son visage pour la première réalisation de Kojima Productions, nouveau studio indépendant du game designer japonais derrière les franchises Metal Gear Solid et Zone of the Enders après avoir été ousté de l’éditeur Konami en 2015.