Décès de Freeman Dyson, l’homme qui a imaginé des mégastructures extraterrestres

La communauté scientifique est en deuil. Le 28 février 2020, on a appris que Freeman Dyson, une figure des mathématiques et de la physique, connu notamment pour avoir imaginé des mégastructures extraterrestres, est décédé à l’âge de 96 ans. D’après le New York Times, le scientifique s’est éteint dans un hôpital près de Princeton, dans le New Jersey. La nouvelle a été confirmée par sa fille, Mia Dyson.

George Dyson, son fils, a confié que son père a fait une chute, trois jours avant son décès, dans la cafétéria de l’Institute for Advanced Study à Princeton, qui était sa « résidence universitaire depuis plus de 60 ans. »

crédits Pixabay

Le Dr Dyson est né en Angleterre le 15 décembre 1923 et a déménagé aux États-Unis en 1947, où il a passé la majorité de sa vie à enseigner l’Institute for Advanced Study à Princeton.

Un scientifique qui a contribué aux grandes réalisations de la science moderne

Freeman Dyson a commencé à se faire un nom dans le monde de la science après avoir été diplômé de l’Université de Cornell en 1949.

A cette époque, il a attiré l’attention de la communauté scientifique en rédigeant une étude qui traitait de l’interaction de la lumière avec la matière. Le Dr Dyson a élaboré une théorie appelée électrodynamique quantique (QED) qui aurait pu, d’après certains scientifiques, lui valoir un prix Nobel.

Toutefois, il n’a jamais remporté ce prix prestigieux. « J’ai toujours apprécié ce que je faisais indépendamment du fait que ce soit important ou non. Si vous voulez gagner un prix Nobel, vous devez avoir une longue durée d’attention, saisir un problème profond et important et rester avec lui pendant 10 ans. Ce n’était pas mon style. » a-t-il déclaré durant une interview en 2009. Cela ne retire rien au fait qu’il ait contribué aux grandes réalisations de la science moderne.

Freeman Dyson à l’origine de connaissances scientifiques révolutionnaires

En 2000, il a reçu le prix Templeton pour le progrès de la religion. Durant son discours d’acceptation, il a cité Francis Bacon : « Dieu nous en préserve, nous devons donner à un rêve de notre propre imagination pour un modèle du monde. »

Pour rendre hommage à Freeman Dyson, l’Institute for Advanced Study a mis en lumière tous ses accomplissements. « Dyson a généré des connaissances scientifiques révolutionnaires, y compris des calculs joignant les mondes quantique et humain. Ses contributions découlent de ses travaux dans de nombreux domaines, notamment le génie nucléaire, la physique solide, le ferromagnétisme, l’astrophysique, la biologie et les mathématiques appliquées. »

L’un des derniers accomplissements de Freeman Dyson est la publication de son livre « Maker of Patterns : An Autobiography Through Letters » en 2018.