Découverte d’une grotte naturelle sous la Pyramide de la Lune à Teotihuacan

Avant de devenir le site touristique et archéologique que nous connaissons aujourd’hui, la ville méso-américaine précolombienne de Teotihuacan était en son temps une métropole importante dans la région du bassin de Mexico.

Les constructions les plus célèbres de ce site étant la pyramide du Soleil, la pyramide de la Lune ainsi que le temple de Quetzalcoatl (aussi appelé le Temple du serpent à plumes). Après sa construction, entre 100 et 150 apr. J.-C., la Pyramide de la Lune était autrefois un lieu de culte qui a accueilli diverses sortes de rites noirs, telles que des sacrifices humains .

La pyramide de la Lune à Teotihuacan

Crédits Pixabay

Depuis le temps, la pyramide de la Lune était déjà pas mal explorée. On ne s’attendait donc pas à ce qu’une récente fouille menée par le Dr Denisse Argote et son équipe, dont les résultats ont été publiés dans la revue Journal of Archaeological Science, ait révélé la présence d’une grotte naturelle sous l’édifice.

La pyramide de la Lune, un monument particulièrement symbolique

Faisant 43 mètres de haut et situé du côté nord de Teotihuacan, au bout de l’Allée des Morts, la Pyramide de la Lune est la seconde plus grande pyramide du site, après la Pyramide du Soleil. Elle se trouve ainsi au pied du Cerro Gordo, et aurait été construite afin de représenter les contours des montagnes environnantes.

Après la découverte de cette grotte naturelle souterraine, les chercheurs supposent que cet édifice symbolisait la relation entre l’allée des Morts et le monde souterrain humide, la pyramide faisant office d’ancre représentant la terre.

Pour information, les archéologues ont découvert cette grotte grâce à des techniques géophysiques non invasives permettant d’examiner le sous-sol de la structure. Et ce qu’ils ont trouvé sous la pyramide de la Lune rappelle les tunnels présents sous celle du Soleil et sous le temple de Quetzalcoatl, sauf que cette fois, c’est naturel.

À lire aussi : La pyramide de Dhéser a réouvert ses portes

Les édifices de Teotihuacan seraient basés sur cette formation naturelle souterraine

Comme on l’a dit, des tunnels construits par l’homme ont déjà été découverts sous la Pyramide du Soleil et sous le temple de Quetzalcoatl. Les fouilles ont également permis de révéler que ces deux édifices renfermaient des matériaux de construction, dans leurs parties supérieures.

Selon les hypothèses de ces chercheurs, l’idée de construire des tunnels sous la Pyramide du Soleil et sous le temple du serpent à plumes serait partie du vide naturel et de la grotte, remplie à une profondeur de 15 mètres, révélés sous la Pyramide de la Lune.

Les archéologues suggèrent que les tunnels retrouvés sous les constructions devaient servir à des fins d’observations astronomiques. Ils parlent également de fins cultuelles en relation avec la religion locale de cette époque.

À lire aussi : Nouvelle révélation sur la cavité de la Pyramide de Khéops

Mots-clés archéologie