Découverte d’une tombe germanique avec six femmes placées autour d’un chaudron

Une ancienne tombe qui aurait appartenu à un seigneur germanique vient d’être mise au jour. Les chercheurs y ont découvert les restes de six femmes qui auraient probablement été tuées ou sacrifiées. Leurs corps ont été déposés en cercle autour d’un chaudron. Par contre, ils n’y ont pas trouvé celui du propriétaire. Il se pourrait que ses cendres soient placées à l’intérieur du chaudron ou parmi les objets en or, en argent et en verre qui ornaient la sépulture centrale.

Le tombeau a été découvert en Saxe-Anhalt, près de Brücken-Hackpfüffel, mais son emplacement exact a été gardé en secret pour éviter le pillage.

Une tombe sur une colline

Crédits Pixabay

Le prince à qui le caveau est dédié aurait vécu il y a 1 500 ans. Il aurait été seigneur d’une tribu germanique, comme les Lombards, les Alémaniques ou les Thuringiens.

Des constructeurs sont tombés accidentellement sur le cimetière royal pendant qu’ils aménageaient un terrain pour en faire un centre d’élevage de poulets. Les experts pensent que c’est la plus importante découverte archéologique du pays depuis des décennies.

Une mort rituelle dans le cadre d’un culte ?

Les six femmes ont été placées dans un alignement radial, suivant les aiguilles d’une montre. Elles auraient été les concubines, ou alors les veuves, du propriétaire de la tombe. Bien que de nombreuses spéculations aient été avancées sur la cause de leur décès, les chercheurs pensent à une mort rituelle à la suite d’un culte.

« Nous n’avons pas encore trouvé le prince lui-même, mais ses cendres pourraient se trouver dans le chaudron de bronze. Les découvertes indiquent que des personnalités de haut rang ont été enterrées dans cet endroit », a déclaré l’archéologue Susanne Friederich du Landesmuseum de Halle.

Le chaudron en bronze mesure 3m x 3m. Il a été bien positionné au centre de la tombe. Les scientifiques l’ont soigneusement rapporté au laboratoire pour l’analyser de plus près.

À lire aussi : 13 tombes scellées retrouvées en Egypte

Une coupe en verre et des restes animaux

La tombe est située dans un cimetière royal, entouré d’une soixantaine d’autres tombes  probablement érigées en l’honneur du propriétaire de la sépulture principale. Les chercheurs pensent que la chambre funéraire centrale était initialement un tumulus, et que les autres tombes qui l’entourent ont été construites ultérieurement.

Une coupe en verre a également été retrouvée sur les lieux, elle est conservée dans l’atelier du Landesmuseum für Vorgeschichte. Les experts envisagent un examen plus approfondi de cet artefact.

En outre, le caveau renfermait des restes de 11 animaux, dont du bétail, des chevaux et des chiens. Ces détails semblent indiquer que l’endroit a été aménagé pour honorer une personne de haut rang dans la société.

À lire aussi : En Indonésie, les autorités ont forcé 8 personnes anti masque à creuser des tombes pour les victimes du Covid-19

Mots-clés archéologie