A 17 ans, il découvre une nouvelle planète au bout de trois jours de stage à la NASA

Un jeune lycéen de 17 ans du nom de Wolf Cukier a fait les gros titres des revues scientifiques en 2019. Au bout de trois jours de stage au sein du Goddard Space Flight Center de la NASA, il a découvert une nouvelle planète. Wolf Cukier devait seulement vérifier les variations lumineuses des étoiles capturées par le Transiting Exoplanet Survey Satellite, plus connu sous le nom de TESS.

La planète qu’il a découverte a été baptisée TOI 1338b. Elle se trouve dans un système qui est situé à 1 300 années-lumière de la Terre.

« Je passais en revue les données à la recherche des signalements d’éclipses binaires. Au bout de trois jours de stage, j’ai vu un signal provenant d’un système appelé TOI 1338. Au début, je pensais que c’était une éclipse stellaire, mais le timing n’était pas le bon. C’était une planète », explique Wolf Cukier.

Crédits Pixabay

Aujourd’hui, les images de cette planète ont fait surface sur la toile et elles font beaucoup parler d’elles.

Une planète circumbinaire

La découverte de Wolf Cukier est loin d’être anodine. Il s’agit en effet de la première planète circumbinaire à avoir été détectée par le satellite TESS. Il faut savoir qu’une planète est dite circumbinaire lorsqu’elle orbite autour de deux étoiles au lieu d’une seule.

« La première étoile est 10% plus massive que le Soleil, tandis que la deuxième est un peu plus froide, sombre et ne représente qu’un tiers de la masse du Soleil », écrit la NASA.

TOI 1388b est 6,9 fois plus large que la Terre. Sa taille est comprise entre celles de Neptune et Saturne.

TOI 1338b fascine la toile

Récemment, quelqu’un a publié des photos de TOI 1338b. Ces images n’ont pas laissé la toile insensible. On découvre une planète dans les tons pastel avec des nuances de rose, de lavande, de violet et de vert.

Quelques jours après la publication de ces clichés sur Twitter, les images ont obtenu plus de 1,2 million de likes. Le post, quant à lui, a été retweeté plus de 224 000 fois. Il est à noter que ces photos ont été générées par un bot.

Pour l’instant, les télescopes ne sont pas encore équipés pour photographier des planètes situées à une telle distance.

Mots-clés exoplanètesNASA