Découverte d’un mystérieux objet clignotant près du centre de la galaxie

Il se passe parfois des choses étranges dans l’Univers. Et il arrive que des chercheurs réussissent à les détecter. Récemment, une équipe internationale de scientifiques a eu la chance de découvrir un objet mystérieux près du centre de la galaxie. Leurs observations leur ont permis de déduire qu’il s’agissait en fait d’une étoile géante « clignotante. »

D’après eux, ce corps céleste se situe à plus de 25 000 années-lumière de la Terre. Cette étoile, baptisée VVV-WIT-08, a attiré leur attention en raison de son comportement. Jusqu’à aujourd’hui, les chercheurs n’ont jamais vu que très peu d’étoiles agissant comme celle-ci. La plupart du temps, les étoiles changent de luminosité parce qu’elles pulsent ou qu’elles sont éclipsées par une étoile binaire.

L'espace et ses multitudes d'étoiles
Crédits Gerd Altmann – Pixabay.com

La lumière de VVV-WIT-08, quant à elle, s’estompe pendant plusieurs mois avant de s’illuminer d’un coup. Ce comportement lui a valu le nom d’étoile clignotante.

Plus grande que le Soleil

Les observations des chercheurs les ont conduits à classer cette étoile dans une nouvelle catégorie de systèmes d’étoiles binaires « géantes clignotantes. » Selon eux, certaines de ces étoiles sont 100 fois plus grandes que le Soleil. Les étoiles faisant partie de ce système seraient éclipsées toutes les décennies par un compagnon qui peut être une autre étoile ou une planète.

Le clignotement de l’étoile géante serait provoqué par un disque opaque qui entoure son compagnon et qui la recouvre. C’est ce qui donne alors l’impression qu’elle clignote. Elle apparaît et disparaît donc au grès des passages de son compagnon.

A lire aussi : On a peut-être trouvé une des plus vieilles étoiles de l’Univers connu

D’autres mystères à résoudre

VVV-WIT-08 a été découvert grâce aux données enregistrées par le télescope VISTA, au Chili. Son clignotement a également été observé par les scientifiques prenant part au projet Optical Gravitational Lensing Experiment (OGLE). Les chercheurs se réjouissent de cette nouvelle découverte.

Cependant, il reste encore de nombreuses zones d’ombres concernant VVT-WIT-08 et ses origines. Les scientifiques se posent également des questions sur la nature de son compagnon.

« Il y a certainement plus à trouver, mais le défi consiste maintenant à déterminer quels sont les compagnons cachés et comment ils ont été entourés de disques, malgré leur orbite si loin de l’étoile géante », a expliqué le Dr Leigh Smith de l’Institut d’astronomie de Cambridge.

Ces chercheurs ont publié une étude dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society pour ceux qui voudraient en apprendre plus sur VVT-WIT-08.

Mots-clés astronomie