Découvrez Nestflix, le Netflix des faux films et séries

C’est une idée tellement bonne que la voir réalisée en 2021 semble incongru : une web designer américaine à mis en ligne Nestflix, une parodie du service de SVoD Netflix référençant les faux films et séries tirés des vrais films et séries américains…

La meilleure illustration reste l’exemple : le site intègre ainsi les deux volets de la saga Jack Slater aperçus dans le film Last Action Hero de 1993, entre plusieurs centaines d’autres.

Une capture de Nestflix
Source: Nestflix.fun

A lire aussi : Netflix : les 6 nouvelles séries de la semaine (Hit and Run)

Un vrai site de faux films tirés de vrais films… logique ?

Alors évidemment, qu’on ne s’attende pas à pouvoir regarder toutes ces fausses productions comme un véritable service de SVoD : Nestflix agit plutôt comme un répertoire géant et réalisé avec beaucoup, beaucoup de soin. Avec plus de 400 références déjà intégrées dans faux catalogue, Nesftlix fera le bonheur des cinéphiles et téléphiles. Chaque “film” et “série” comprend un petit synopsis rédigé dans la plus pure tradition “Netflixienne”, une citation, une liste de casting et peut même intégrer une mini-fiche technique. Petit détail pratique : chaque fausse production indique l’oeuvre source.

On y retrouvera par exemple les nombreux faux films qui émaillent le véritable blockbuster humoristique Tonnerre sous les Tropiques de 2008 : la série des films d’action Scrocher et le larmoyant Simple Jack mettant en scène Tugg Speedman (alias Ben Stiller), le drame religieux Satan’s Alley et sa star Kirk Lazarus (Robert Downey Jr.) ou encore la comédie potache The Fatties Fart 2 avec Jeff Portnoy (Jack Black). On ne peut qu’être impressionné par l’exhaustivité du projet, du faux film d’espionnage spaghetti Operazione Dyn-O-Mite! du récent Once Upon a Time in Hollywood de Tarantino au ridicule film d’horreur Cleaver si souvent mentionné dans la série Les Sopranos.

Les Simpsons à l’honneur

Les productions animées ne sont évidemment pas en reste, à commencer par South Park, le film qui y trouve la mention de Terrance & Philip, les culs de feu – le point pivot du long-métrage de 1999. Évidemment, avec plus de 30 saisons au compteur, Les Simpsons a souvent parodié les pans audiovisuels de la culture populaire américaine. C’est sans surprise que l’on retrouve plusieurs dizaines de références tirées de la série animée, qu’il s’agisse du film Itchy & Scratchy et ses “53% de nouvelles animations” et les parodies de blockbusters d’action McBain, de superhéros Radioactive-Man ou encore la version Springfieldienne de notre Triplettes de Belleville national : The Brothers of Beauville.

Évidemment, continuer à en faire la liste serait bien vain. Décrit par sa créatrice Lynn Fisher comme un “wiki qui ferait du cosplay“, cet amusant projet est évidemment encore incomplet à l’heure actuelle, et les internautes avisés sont invités à contribuer avec leurs trouvailles via une page dédiée sur le site.

Mots-clés netflix