Décret anti-immigration : les géants de la tech condamnent la politique de Trump

Les géants Amazon, Facebook et Google montent au créneau après la signature par le président Trump d’un décret renforçant la suspension de la délivrance de visas à l’endroit des talents hautement qualifiés qui veulent se rendre aux États-Unis. Une décision qui pourrait bien, selon les Big Tech, compromettre gravement la compétitivité du pays en cette période où le pays tente de se remettre des pertes d’emploi massives liées à la pandémie de coronavirus.

Le décret signé le 22 juin 2020 renouvelle et étend les interdictions d’immigration mises en place au mois d’avril dernier.

Crédits Pixabay

Ces extensions concernent les visas de type H-1B pour les travailleurs diplômés hautement qualifiés, H-2B pour les travailleurs temporaires hors industries agricoles, les visas J pour les échanges pédagogiques et professionnels et L pour les travailleurs d’une même entreprise transférés sur un site américain.

Selon un responsable gouvernemental, cette mesure devrait empêcher l’accès aux États-Unis d’au moins 525 000 étrangers jusqu’à la fin de l’année 2020.

Une relance économique compromise

Ces nouvelles mesures de restrictions annoncées par Trump à l’approche des élections sont cependant loin de faire l’unanimité auprès des géants de la technologie. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas tardé à réagir face à ce qu’ils perçoivent être une décision peu réfléchie sur le plan économique.

Une décision qui a été qualifiée par Amazon d’« action qui manque de prévoyance ».

La préoccupation sur les effets économiques désastreux de la politique de Trump n’a également pas échappé à Facebook qui a déclaré que : « La décision de garder les talents hautement qualifiés hors des États-Unis rendra la reprise de notre pays encore plus difficile ».

De son côté, Google qui dispose à lui seul de 7 600 visas H-1B sur les 85 000 autorisés en 2019, a annoncé par le biais de son porte-parole que : « Le succès continu de l’Amérique dépend des entreprises qui ont accès aux meilleurs talents du monde entier. En particulier maintenant, nous avons besoin de ces talents pour contribuer à la reprise économique américaine. »

À lire aussi : Un tweet de Donald Trump de nouveau pointé du doigt par Twitter

Des ressources indispensables

Les grandes firmes technologiques sont bien conscientes des opportunités qu’offre le recrutement des talents internationaux.

D’après Amazon, « La valeur des programmes de visa hautement qualifiés est claire, et nous sommes reconnaissants aux nombreux employés d’Amazon du monde entier qui sont venus aux États-Unis pour innover de nouveaux produits et services pour nos clients. »

Ce sentiment est partagé par Facebook qui rajoute que « Les détenteurs de visas hautement qualifiés jouent un rôle essentiel pour stimuler l’innovation et c’est quelque chose que nous devons encourager, et non restreindre. »

Google a, quant à lui, annoncé que « Les immigrants ont non seulement alimenté des percées technologiques et créé de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois, mais ils ont également enrichi la vie américaine ».

À lire aussi : Il copie les tweets de Trump et son compte est désactivé en trois jours