DeepNude, l’application qui “déshabille” les gens

DeepNude n’est pas une application tout à fait comme les autres. Bien au contraire, l’outil propose une fonction tout bonnement unique en son genre : il est en effet capable de déshabiller n’importe quelle personne à l’aide d’une simple photo ! Ou presque.

Si vous vous intéressez aux tendances du web, alors vous avez très certainement dû entendre parler des deepfakes.

sexy

Crédits Pixabay

Ces vidéos très controversées consistent à réaliser des montages en superposant des visages sur des corps d’acteurs et d’actrices pornos.

DeepNude, l’application qui rend le deepfake accessible au plus grand nombre

Si le procédé n’est pas nouveau, les montages de mauvais goût ont toujours existé sur la toile, les vidéos deepfakes ont pour principale particularité de reposer sur des intelligences artificielles.

Des intelligences artificielles qui permettent d’obtenir des séquences extrêmement réalistes.

DeepNude fonctionne exactement le même principe et c’est précisément ce qui rend l’application aussi dangereuse.

Le fonctionnement de l’outil est simple. Une fois installé, il suffira de le lancer et de charger la photo de son choix pour générer une nouvelle image montrant la personne vêtue de son plus simple appareil.

Bien sûr, dans les faits, l’application n’est pas réellement capable de déshabiller les gens. Tout comme les deepfakes, elle repose donc sur des intelligences artificielles pour générer une image à partir d’une bibliothèque composée de milliers de photos. Une image qui ne correspond donc pas réellement à l’anatomie de la personne photographiée, mais qui s’en rapproche suffisamment pour semer le doute.

Un outil réservé aux femmes… pour le moment

Disponible uniquement sur Windows et Linux pour le moment, l’outil est en plus très simple à utiliser. Une fois l’application téléchargée, il suffit en effet de la lancer et de charger une photo recadrée pour que la magie opère et que l’utilisateur obtienne une image dénudée.

Motherboard a eu l’occasion de s’entretenir avec le créateur de l’application et ce dernier a confié à nos confrères que son programme était basé sur Pix2pix, un algorithme développé par l’Université de Californie et reposant sur des réseaux contradictoires génératifs ainsi que sur une base de données composée de plus de 10 000 photos.

Précision importante, l’outil ne fonctionne pour le moment qu’avec des femmes. D’après son développeur, il est en effet plus facile de trouver des images dénudées présentant des sujets féminins sur le web. Il compte cependant corriger le tir dans les prochaines versions et étendre le programme aux hommes.

Fort heureusement, le résultat n’est pas parfait. Les montages générés sont parfois assez flous ou comportent des artefacts suffisamment voyants pour mettre en doute l’authenticité de la photo finale. Reste que le danger est réel, car il viendra fatalement un jour où nous ne serons plus en mesure de faire la différence. Et lorsque ce sera le cas, alors n’importe qui pourra potentiellement être visé par ce type d’outils.

Mots-clés deepfakedeepnude