Deezer restreint son offre d’écoute gratuite et illimitée

Après Spotify, c’est au tour de Deezer de revoir sa copie et de revenir sur son offre d’écoute musicale gratuite et illimité. Souhaitant « encourager » ses utilisateurs à basculer vers son offre payante, le service va en effet limiter son offre gratuite. L’affaire risque bien entendu de faire grincer quelques mâchoires mais c’était finalement prévisible. Et pour savoir à quelle sauce vous serez désormais mangé, ce n’est pas compliqué parce que tout est expliqué en long, en large et en travers dans la suite de l’article. Même que ce n’est franchement pas gagné, comme vous allez pouvoir vous en rendre compte.

Deezer restreint son offre d'écoute gratuite et illimitée

Toutes les bonnes choses ont une fin. Jusqu’à présent, le catalogue de Deezer pouvait être écouté gratuitement et sans aucune limitation. Seul contrainte et tout comme son grand rival Spotify, l’utilisateur devait supporter des publicités visuelles et sonores. Un compromis plutôt acceptable et une offre qui contentait un grand nombre d’utilisateurs. Il faut avouer que ce n’est pas cher payé pour pouvoir écouter toute la musique de son choix et c’est sans doute ce qui a poussé Deezer à changer son fusil d’épaule et à réexaminer son offre.

Désormais, les utilisateurs disposant d’un compte gratuit sur le service devront faire face à une nouvelle limitation : l’écoute sera en effet limitée à cinq heures par mois. Passé ce délai, pour continuer à profiter du catalogue de Deezer, il faudra donc basculer vers une des multiples offres payantes proposées, des offres débutant à 4,99 € par mois. Précisons qu’à ce jour, Deezer compte un peu plus de 1,2 millions d’utilisateurs « premium » mais cela ne semble suffire ni à la société, ni aux maisons de disque.

Puisqu’on en parle, il faut également savoir que toutes les maisons de disque ne partagent pas le même avis au sujet de Deezer. Universal, pour ne pas le citer, aurait ainsi préféré limiter le nombre d’écoutes par morceau à cinq. Notons d’ailleurs que ce dernier était opposé à la nouvelle offre gratuite et limitée du service mais que cela n’a pas empêché le service de la lancer. Toute la question est donc de savoir si cette décision n’aura pas un impact négatif sur les rapports entre Deezer et Universal. Car en effet, si ce dernier décidait de retirer ses billes du jeu, alors Deezer perdrait dans la foulée une bonne partie de son catalogue.

Via

Mots-clés deezerweb