Défense sacrée : le jeu vidéo du Hezbollah

Le mouvement chiite libanais Hezbollah s’est inspiré de la guerre qu’il mène en Syrie avec l’armée syrienne contre l’organisation de l’État islamique pour sortir un jeu vidéo baptisé « Défense sacrée, protéger la patrie et les sanctuaires ».

Ce jeu a été présenté le 28 février 2018 à Beyrouth par le Hezbollah. Défense sacrée retrace les cinq années de lutte du mouvement chiite libanais sur les terres syriennes.

D’après l’AFP, ce jeu reflète « l’expérience du Hezbollah en Syrie ». Hassan Allam, un des concepteurs du jeu a indiqué que « L’idée a émergé à partir d’évènements réels sur le terrain, aussi bien en Syrie qu’a la frontière libano-syrienne, et au Liban. » C’est aussi un moyen de sensibiliser l’opinion internationale sur la réalité de la zone.

« Défense sacrée » est un jeu vidéo de tir à la première personne (FPS) pour PC disponible en format DVD.

Une immersion dans le quotidien des guerriers du Hezbollah

Le jeu vidéo commence lorsque l’État islamique lance une attaque contre le sanctuaire de Sayed Zeinab, un haut lieu de culte chiite situé en lisière de la capitale syrienne et qui abrite le mausolée de l’une des petites filles du prophète Mahomet.

Il met en scène Ahmed, le rôle principal, qui a pour mission de lutter avec son régiment contre l’organisation terroriste pour protéger le sanctuaire de Sayed Zeinab et la région syrienne de la menace de l’État islamique.

Les partisans du Hezbollah ciblés

Pour l’instant, on ne sait pas encore quand ce jeu sera officiellement commercialisé. Lors de sa sortie, il sera mis en vente à 5 dollars. D’après les informations recueillies, ce jeu vidéo ciblera surtout les jeunes partisans du mouvement chiite libanais. À travers ce jeu, le Hezbollah veut promouvoir ses idées et ses croyances.

Pour rappel, le Hezbollah est un allié de poids pour l’Iran. Ce mouvement est l’ennemi de nombreux pays occidentaux et d’Israël. Il a même été qualifié par Washington de groupe terroriste.

Les observateurs s’accordent à dire que ce jeu vidéo est utilisé par le Hezbollah comme une méthode de guerre psychologique pour atteindre l’état d’esprit de ses utilisateurs. En effet, la guerre n’est pas que sur le terrain, elle est aussi idéologique.