Denis Villeneuve (Dune) s’identifie à un seul super-héros

Denis Villeneuve est sous le feu des projecteurs depuis la sortie de Dune alors que les fans guettent le score au box-office dans l’espoir d’une seconde partie. Beaucoup apprécient le style du réalisateur québécois en termes de grand spectacle, le considérant comme un auteur. Un auteur peu fan des films Marvel, grands publics et familiaux. Il l’avait fait savoir lors d’une interview : « Bon, si on parle de Marvel, le truc c’est que tous ces films sont fabriqués d’après le même moule ». Pourtant, Denis Villeneuve a une exception dans le monde des super-héros. Un personnage auquel s’identifie le cinéaste au milieu de centaines de propositions.

Une information partagée lors d’une interview chez MTV (via CBR).

Un extrait de Dune
Crédit : Warner

Denis Villeneuve a aussi été questionné à propos de sa présélection pour réaliser Batman.

A lire aussi : Dune : cette partie du livre qu’il était impossible d’inclure dans le film

Denis Villeneuve était déjà occupé avec Dune

Denis Villeneuve était l’un des présélectionnés pour remplacer Ben Affleck à la réalisation de Batman. Un épisode peu marquant pour le cinéaste québécois si l’on en croit sa réponse lors d’une interview pour MTV : « Pour être honnête avec vous, j’ai parfois une très mauvaise mémoire… Mais je ne me souvenais plus avoir été approché ». Le cinéaste estime que la Warner savait qu’il était occupé sur le tournage de Dune.

Et si le réalisateur n’aime pas les films Marvel, Batman est le seul super-héros auquel il s’identifie. Ce dernier cite Batman : Arkham Asylum comme l’un des comics l’ayant marqué à l’âge adulte. Une bande dessinée très sombre, écrite par Grant Morrison et illustrée par Dave McKean.

Ce comics de 1989 suit Batman alors qu’il tente de réprimer une émeute à Arkham Asylum, l’hôpital psychiatrique de Gotham City où se trouvent de dangereux criminels. Le super-héros découvre alors de sombres secrets dans une œuvre saluée pour son esthétique et une écriture centrée sur la psychologie des personnages.

Que Denis Villeneuve ait apprécié Batman : Arkham Asylum étonne peu. Le cinéaste a déjà livré des thrillers psychologiques du même acabit comme Prisoners et Enemy. Depuis, le réalisateur s’est tourné vers la science-fiction avec Premier Contact, Blade Runner 2049 et Dune.

Mots-clés batmandune