Des archéologues ont découvert un cimetière de navires anciens en Mer Noire

Le Maritime Archeology Project a récemment organisé une expédition en Mer Noire afin d’étudier l’évolution des niveaux d’eau depuis la dernière période glaciaire. Les archéologues missionnés par l’organisme ont procédé à plusieurs observations directes à l’aide de deux bathyscaphes téléguidés. Ils sont alors tombés sur une quarantaine d’épaves de navires anciens en excellent état de conservation.

La Mer Noire se situe entre l’Europe, le Caucase et l’Anatolie. Elle couvre ainsi les côtes de la Turquie, de la Géorgie, de la Russie, de l’Ukraine, de la Roumanie et de la Bulgarie.

Epave Mer Noire : image 1

Des archéologues ont trouvé plusieurs épaves dans le fond de la Mer Noire.

Elle s’étend sur un peu plus de 413 000 km², avec une profondeur maximale de 2 252 mètres. Accessoirement, elle fascine les chercheurs depuis de longues années maintenant.

La Mer Noire fascine les chercheurs depuis de nombreuses années

Cela fait effectivement longtemps que la communauté scientifique s’interroge sur ses origines et sur sa formation. Pour beaucoup d’experts, la Mer Noire serait ainsi un vestige de l’ancien océan Théthys qui s’est formé à travers la Pangée.

Les chercheurs ont mené de nombreuses études sur place et elles ont notamment révélé que la salinité des eaux était située bien en dessous de celle de la moyenne mondiale. Mieux, en effectuant des prélèvements dans les fonds marins, les scientifiques ont réalisé que les eaux situées au-delà des 200 mètres de profondeur étaient anoxiques et qu’elles ne comprenaient ainsi pas de dioxygène dissout.

Mais un autre sujet fait débat depuis un moment : les variations du niveau de la mer.

Des analyses faites dans les années 60 sur des coquillages retrouvés dans les sédiments de la Mer Noire ont en effet révélé que cette dernière était initialement un lac d’eau douce situé à 150 mètres en dessous du niveau des mers. La fonte des glaces à la fin de la glaciation de Würm aurait cependant augmenté le niveau de la Méditerranée et cette dernière aurait ensuite fini par se déverser dans le lac, le transformant du même coup en mer.

La Mer Noire responsable du mythe du Déluge ?

C’est en tout cas la théorie développée par deux géologues américains dans les années 90, Walter Pitman et William Ryan. Ils avaient même dressé un parallèle entre ce changement et plusieurs mythes, et notamment celui du Déluge. Ils pensent en effet que le remplissage de la Mer Noire a été extrêmement soudain et brutal, si bien que les paysans vivant dans la région n’auraient eu d’autres choix que de fuir en laissant leurs terres derrière eux.

Cette théorie ne fait cependant pas l’unanimité dans la communauté scientifique et c’est précisément pour cette raison que le MAP a envoyé plusieurs chercheurs sur place afin de faire des analyses complémentaires.

En arrivant sur place, ces derniers ont rapidement mis leurs bathyscaphes téléguidés à l’eau afin d’observer le fond de la Mer Noire. Ils sont alors tombés sur une quarantaine d’épaves de navires anciens.

Fascinant, mais ce n’est pas le plus fou car ces épaves sont dans un excellent état de conservation grâce à l’anoxie des eaux qui les entourent.

Il faudra sans doute des analyses supplémentaires pour découvrir l’histoire de ces navires, mais les archéologues présents sur place ont déterminé qu’ils appartenaient essentiellement aux empires byzantins et ottomans. Ils ont profité de l’occasion pour prendre une série de plusieurs photos des bâtiments afin de les modéliser pour pouvoir les étudier plus facilement.

Epave Mer Noire : image 4 Epave Mer Noire : image 3 Epave Mer Noire : image 2