Des archéologues ont mis la main sur la plus ancienne forme d’art pariétal, et ça se trouve en Indonésie

L’art et la créativité font partie de la nature humaine, et ce depuis la nuit des temps. Et au cours des siècles qui se sont succédé, les expressions artistiques à travers ses différentes formes, supports et matériaux ne cessent de nous faire des clins d’œil sur notre appréhension du monde. Mais au juste, quand est-ce que l’humanité a commencé à s’exprimer artistiquement ?

Jusqu’ici, on a toujours pensé que les peintures rupestres retrouvées dans certaines grottes situées en Europe étaient les plus anciennes formes d’art que l’humanité a jamais explorées. Mais avec les récentes découvertes faites en Indonésie, sur l’île de Sulawesi, il semble bien que ces affirmations soient ébranlées.

Peintures Rupestres

Peintures Rupestres – Image générique. Crédits Pixabay

En effet, une peinture rupestre vieille de plus de 44 000 ans représentant une scène de chasse vient d’être découverte. Et selon des recherches approfondies, cette œuvre de 4,5 mètres de large retrouvée dans une grotte indique une culture artistique avancée. Elle met en scène des animaux pourchassés par des chasseurs à moitié humains munis de lances à cordes.

Une pratique aussi vieille que la peinture sur laquelle elle est représentée

Grâce à l’utilisation d’une technologie de datation, les chercheurs de l’équipe de l’Université Griffith affirment et confirment que cette fresque découverte date bien d’au moins 43 900 ans. De ce fait, elle appartient à la période du Paléolithique supérieur, et au vu de son âge avancé, il s’agirait bien de la plus ancienne de son ère.

Selon la déclaration des chercheurs, jusqu’à présent, cette dernière est donc la plus ancienne archive picturale de contes et se trouve également être la première œuvre figurative au monde. Pour information, une peinture représentant un animal, précédemment découverte dans une grotte sur la même île datait de plus de 40 000 ans.

Un site qui nous réserve encore beaucoup de surprise

Pour en revenir à la récente découverte des archéologues, la peinture montre des chasseurs avec des têtes d’animaux. Toujours selon les chercheurs, le scénario mis en image démontre que l’art paléolithique est la plus ancienne preuve de communication, en plus d’être ce qu’elle est tout simplement, de l’art.

La découverte de cette œuvre a permis de constater que l’art rupestre n’était finalement pas originaire d’Europe, disent les chercheurs. Une cette découverte qui a bouleversé nos croyances concernant ce sujet.

Et ils rajoutent que les résultats des prochaines recherches sur l’île de Sulawesi ne risquent que d’être très intéressants avec plus de 242 grottes ou abris contenant des représentations similaires découvertes annuellement.