Des archéologues pensent avoir retrouvé la ville d’Emmaus

Selon la tradition chrétienne, Jésus Christ est apparu dans une ville appelée Emmaüs après sa crucifixion et sa résurrection. La cité est décrite par Saint Luc et Saint Mathieu. Depuis longtemps, les archéologues sont à sa recherche. Parmi les hypothèses ayant été avancées, il y a la ville byzantine d’Emmaüs Nicopolis, le village moderne de Motza et un village arabe d’Amwas, situé à 30 kilomètres à l’ouest de Jérusalem.

Dernièrement, une équipe composée de chercheurs israéliens et français a annoncé avoir trouvé la ville.

Crédits Pixabay

Elle se serait étendue dans la ville de Kiriath-Jearim, sur une colline, comme il est mentionné dans la Bible hébraïque. Parmi les propositions enregistrées, il s’agit de celle qui présente le plus de concordances avec les récits bibliques et historiques.

L’équipe a été menée par Israël Finkelstein, directeur de l’institut d’archéologie de l’université de Tel-Aviv. L’étude devrait paraître le 24 octobre prochain, dans la revue New Studies in the Archaelogy of Jerusalem and Its Region.

La topographie du site correspond aux descriptions bibliques

L’équipe de Finkelstein, aidée par des représentants du Collège de France, a commencé à fouiller le site en 2017. En décembre dernier, l’archéologue avait déclaré qu’un lieu de culte et un centre administratif de première importance y étaient établis bien avant le VIIIe siècle.

Plus récemment, les chercheurs ont constaté que les ruines datent d’il y a près de 2.200 ans, soit de l’époque hellénistique (entre la mort d’Alexandre le Grand et l’émergence de l’Empire romain).

Kiriath-Jearim se trouve sur la route de Jaffa. En outre, selon la Bible, la ville est à environ douze kilomètres de Jérusalem. D’après les experts, cette distance correspond à celle qui sépare Kiriath-Jearim de Jérusalem. De plus, la cité perdue est située à l’ouest de Jérusalem, conformément aux récits concernant la ville Emmaüs.

Le site où l’Arche d’Alliance était conservée

Les chercheurs pensent que le site était habité dès l’âge du fer. Ils pensent que les ruines datent de 1150 et 770 av. J.-C. Rappelons que, selon le livre de Samuel, l’Arche d’Alliance était conservée à Kiryat-Jearim avant d’être rapatriée par David et placée dans un temple par Salomon.

L’équipe y a également trouvé des graffitis et de pièces de monnaie. Les scientifiques pensent que ces traces ont été laissées par la Xe légion romaine entre 66 et 73 après J.-C. Ce détachement se serait réfugié dans les murailles situées au-dessus de la colline. Il avait pour mission d’envahir Jérusalem, sur ordre de Titus.

Mots-clés archéologie