Des astronomes ont découvert un FRB suivant un schéma défini

Les FRB suscitent encore de nombreuses interrogations, et la tendance n’est visiblement pas prête de s’inverser. Des astronomes ont en effet découvert un signal suivant un schéma défini.

Le FRB en question porte la référence 180916.J0158 + 65 et il semble donc suivre un cycle bien précis. Selon les chercheurs à l’origine de la découverte, le signal commencerait ainsi par cracher une rafale ou deux toutes les heures pendant quatre jours avant de s’interrompre pendant douze jours et de reprendre ensuite la même séquence.

FRB extraterrestre

Crédits Pixabay

Le cycle complet dure ainsi 16,35 jours et il a été observé pendant pas moins de 409 jours, sans que les chercheurs ne trouvent la moindre irrégularité.

Un FRB suivant un schéma défini et régulier

Cette découverte ouvre naturellement le champ des possibles. Elle prouve en effet que les sursauts radio rapides sont bien plus complexes que nous ne le pensions auparavant.

À l’origine, le premier FRB a en effet été détecté en 2007 et le signal n’avait pas duré plus de 10 millisecondes-lumière. Les sursauts suivants ont été détectés en 2010 et ils étaient cette fois au nombre de seize. Par la suite, de nombreux autres signaux du même type ont été repérés par nos instruments.

En dépit de la multiplication des détections, nous ignorons encore tout de ce qui les cause. Les théories ne manquent pas. Certains chercheurs pensent effectivement que ces FRB sont consécutifs de sursauts gamma, d’autres qu’ils résultent de trous noirs ou même de pulsars.

Néanmoins, aucune de ces hypothèses n’a pu être prouvée. Et le seul moyen de faire toute la lumière sur ce mystère, c’est donc de retracer leur origine.

La tache est cependant difficile, dans ce sens où ces signaux sont généralement très rapides… et ponctuels. Fort heureusement, tous les sursauts radio rapides ne suivent pas nécessairement le même schéma et c’est précisément ce que nous prouve l’étude menée par ces chercheurs.

Une nouvelle étape de franchie dans la résolution du mystère ?

Il faut d’ailleurs noter que FRB 180916.J0158 + 65 fait partie des rares FRB dont nous avons pu retracer l’origine. Le signal proviendrait ainsi de la périphérie d’une galaxie spirale située à environ 500 millions d’années-lumière de notre propre position. Une zone dans laquelle se formeraient de nombreuses étoiles.

Malheureusement, pour le moment, les chercheurs n’ont pas identifié le phénomène qui en serait à l’origine.

Ceci étant, désormais, nous savons que certains signaux suivent des schémas bien définis. Et il est d’ailleurs possible qu’il en aille de même pour la plupart d’entre eux, mais que nos instruments ne soient pas suffisamment sensibles pour le détecter. Les chercheurs vont donc poursuivre leurs études et, tout en gardant un oeil sur FRB 180916.J0158 + 65, tenter de détecter le même genre de schémas sur les autres sursauts radio rapides.

Mots-clés frb