Des astronomes ont découvert une étoile presque aussi vieille que l’Univers

Une équipe d’astronomes a découvert une vieille étoile âgée de 13,5 milliards d’années. C’est la plus ancienne de notre galaxie. Nommée SMSS J160540.18-144323, c’est une géante rouge qui se situe à 35 000 années-lumière de la Terre.

Elle pourrait appartenir à la première génération appelée « population III », car son niveau de fer est largement inférieur par rapport à celui de toutes les étoiles de la galaxie.

espace

Crédits Pixabay

Après le fameux Big Bang, les étoiles de l’Univers ne possédaient pas de métaux. Elles étaient faites de gaz en fusion, particulièrement d’hydrogène et d’hélium. Les scientifiques les décrivent comme très massives, très chaudes et plus éphémères. Les éléments lourds, tels que le silicium et le fer, sont apparus des centaines de millions d’années plus tard.

« Cette étoile s’est probablement formée quelque temps après le Big Bang. Son niveau de fer est à 1,5 million de fois inférieur à celui du Soleil », a expliqué l’astronome Thomas Nordlander de l’ARC (Centre of Excellence for All-Sky Astrophysics).

Une étoile qui a traversé le temps

Le Dr Nordlander et ses collègues de l’Université nationale australienne ont mesuré la quantité de métaux qui se trouve à l’intérieur de l’étoile pour déterminer son âge. Sa teneur en élément lourd est de 1,5 million de fois moins que le Soleil, alors que la metallicité de celui-ci est située à environ cent mille générations après la grande explosion.

En général, aucune étoile de cette génération n’aurait pu survivre assez longtemps. Pour les scientifiques, cette découverte est une véritable exception. « C’est comme repérer une goutte d’eau dans une piscine olympique », ont-ils déclaré.

À présent, l’étoile dans la dernière étape de sa vie. Elle est en train de consommer tout son hydrogène. Néanmoins, les chercheurs espèrent encore l’étudier pour en savoir plus sur la population III. Cela permettrait de mieux comprendre l’origine du système solaire et la formation des planètes.

« SMSS J160540.18–144323.1 a atteint le stade de géante rouge, la dernière étape de sa vie. Ce qui signifie que l’étoile utilise le dernier atome d’hydrogène avant de passer à la fusion de l’hélium », a déclaré l’équipe de chercheurs.

Une explosion spectaculaire

L’apparition d’un flash lumineux au ciel signifie la fin d’une étoile. Sa mort est marquée par une explosion spectaculaire appelée « supernova ». Les restes se répandent dans l’Univers et se mélangent aux nouvelles étoiles qui se forment.

C’est la raison pour laquelle la quantité de métal augmente progressivement et devient un indicateur fiable pour déterminer l’âge d’une étoile.