Des astronomes ont détecté un drôle de signal venant d’un autre système

Depuis quelque temps, les chercheurs sont intrigués par un objet céleste appelé NGTS-7, situé dans la Voie lactée. Jusqu’ici, les astronomes ont pensé qu’il s’agit d’une seule étoile. Pourtant, il émet d’étranges signaux qui ont piqué la curiosité les chercheurs.

En effet, il émet une lumière qui clignote toutes les 16,2 heures. Une équipe d’astronomes a donc décidé de l’examiner de plus près.

espace

Crédits Pixabay

Grâce à la méthode du transit, technique utilisée pour chercher des exoplanètes, les astronomes ont découvert qu’il s’agit d’un système constitué de deux étoiles de taille similaire. Ils ont également constaté la présence de ce qui serait probablement une naine brune. Cette dernière serait en orbite autour de l’une des deux étoiles, ce qui expliquerait la particularité du signal.

Il s’agit d’un exploit, car il est difficile de trouver des naines brunes à cause de leurs propriétés physiques et leur rareté.

Une prouesse astronomique

La nouvelle recherche a été entreprise par des scientifiques de l’Université de Warwick, en Angleterre. Les résultats de l’étude ont été présentés dans un article publié dans le journal arXiv.

Hugh Osborn est un astronome du Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, en France. Il n’a pas participé à la recherche. Toutefois, il s’est dit impressionné du fait que les chercheurs impliqués ont réussi à « analyser le signal complexe de ce système, en dégageant l’origine de la lumière entremêlée de la naine brune et des deux petites jeunes étoiles. »

Il a expliqué que détecter ce genre de système n’est pas difficile puisque l’étoile est largement plus petite que la naine brune. Ainsi, le signal de transit serait dix fois plus évident que celui d’une exoplanète typique. Ce qui est compliqué, c’est de le comprendre.

Le satellite fusionnera avec son étoile hôte

Les astronomes pensent que la naine brune a abouti à sa position actuelle à cause de la force de gravité d’une autre étoile. Elle serait ensuite entrée en parfaite synchronie avec son étoile hôte.

Toutefois, les chercheurs ont repéré un phénomène inhabituel : l’objet change d’orbite. Ils pensent que, au fil des années, il va se rapprocher de son étoile hôte. À un moment donné, ils entreront en collision et fusionneront.

D’après leurs calculs, cet évènement devrait se produire dans cinq à dix millions d’années.

Mots-clés astronomieespace