Des astronomes ont mis la main sur le trou noir qui bat tous les records

Le groupe de galaxies Abell 85 abriterait le plus grand trou noir de tous les temps à jamais découvert. En effet, ce trou noir immense aurait une masse 40 milliards de fois plus élevées que celui de notre soleil et il se trouve au centre de la galaxie Holm 15A, située dans le cluster Abell 85.

Jen Thomas, membre de l’équipe constituée de spécialistes en astronomie de l’Institut Max Planck de physique extraterrestre et de l’Observatoire de Munich, explique qu’il n’existe que quelques dizaines de mesures directes en masse de trous noirs volumineux. Les mensurations de ce trou noir ont été obtenues grâce à l’évaluation des données photométriques et de nouvelles observations spectrales avec le VLT.

Crédits Pixabay

Pour information, l’amas Abell 85 comprend plus de 500 galaxies individuelles et se trouve à une distance de 700 millions d’années-lumière de la Terre. Ce qui a en quelque sorte constitué un défi pour cette équipe de recherche pour sortir des chiffres concernant les mensurations de ce fameux trou noir.

Abell 85 a en son centre un trou noir hypermassif

D’après les estimations, la galaxie centrale Holm 15A et les objets qui la constituent, ont une masse d’environ 2 trillions (1012) masses solaires. Ce qui a conduit les scientifiques à se pencher sur son cas.

De plus, ils ont observé que son centre est extrêmement diffus et sombre, tout en étant très étendu. En comparaison, l’étendue de cette région sombre serait aussi vaste que le grand nuage de Magellan. Tout cela a suggéré aux chercheurs la présence d’un trou noir hyper massif au centre de Holm 15A.

En outre, ils ont pu observer que le « centre de la galaxie était très plat » et qu’en plus, le profil de lumière de cette galaxie montre un « centre de très faible luminosité, et même plus faible que dans les autres galaxies elliptiques. Autant d’indices qui ont conforté les chercheurs dans leur hypothèse de l’existence d’un trou noir au cœur de la formation Holm 15A.

De la formation de ce trou noir hypermassif

En se basant sur les indices qu’ils ont récoltés, les scientifiques avancent que le fameux trou noir s’est formé suite à la fusion de deux galaxies qui avaient déjà des trous noirs en leurs centres. Au cours du processus, les effets des forces gravitationnelles en jeu ont fini par éjecter les étoiles environnantes à la manière d’une fronde, ce qui a assombri la zone une fois que les deux trous noirs ont fusionné.

Et pour ce qui est de la masse de ce trou noir, selon Thomas, les estimations sont basées sur les données d’observations de l’instrument MUSE au VLT concernant les mouvements stellaires autour du cœur de la galaxie et des ajustements des simulations informatiques pour faire correspondre le modèle prévisionnel avec les propriétés observées au niveau de la galaxie lors d’une fusion de cette sorte.

Mots-clés astronomietrou noir