Des avatars pour venir à la rescousse des schizophrènes

Même si la schizophrénie touche un peu plus de 1% de la population mondiale, cette maladie reste encore jusqu’à ce jour très incomprise. Se présentant sous différentes formes, cette pathologie peut provoquer chez le patient schizophrène une perte de contact avec la réalité. Elle peut aussi causer des hallucinations, des délires paranoïaques ou encore des troubles de la communication.

Les réactions provoquées par la schizophrénie incitent souvent les membres de la société à mettre à l’écart les personnes qui en souffrent. Pour aider les malades à vaincre leurs hallucinations, des scientifiques ont créé des avatars virtuels qui personnifieront les voix que certains schizophrènes entendent dans leur tête.

Schizophrénie

Selon Tom Craig, chercheur du King’s College de Londres, près de deux tiers des individus souffrant de schizophrénies entendent des voix imaginaires.

Soixante-quinze patients traités

75 personnes atteintes de schizophrénie ont était soumises à cette expérience. Les malades ont dû faire face à des avatars les invectivant ou les menaçant. Sur un écran, les schizophrènes peuvent voir l’image d’un individu leur lançant des phrases insultantes auxquelles ils peuvent répondre.

Ces avatars ont été mis au point pour aider les patients à venir à bout des voix qu’ils entendent durant leur crise. Certains malades ont répondu directement aux images virtuelles qu’ils voyaient sur l’écran en leur lançant qu’ils ne voulaient plus les écouter.

D’autres ont demandé aux avatars de s’en aller et de le laisser tranquille.

Des tests concluants

Les résultats de ces études ont été publiés le vendredi 17 novembre 2017 dans la revue scientifique « The Lancet Psychiatry », et le moins que l’on puisse dire est que cette expérience a été un franc succès.

Selon les chercheurs du King’s College de Londres, après avoir été confrontés aux avatars durant trois mois, sur les 75 patients, sept ont cessé d’entendre des voix. Pour arriver à ce résultat, les patients ont dû endurer six sessions de 50 minutes face à l’avatar qui personnifie les voix qu’ils entendent en permanence.

Cette expérience a eu pour principal objectif d’aider les patients schizophrènes à prendre le dessus sur les voix qui les hantent et à ne plus se laisser envahir par leurs hallucinations.

Mots-clés médecinesanté