Des biologistes marins ont résolu l’énigme du « White Shark Cafe »

Chaque année, les grands requins blancs se rassemblent dans une région située entre Hawaii et Baja California. Les biologistes surnomment l’endroit White Shark Cafe. Plusieurs hypothèses ont été soulevées notamment qu’il pourrait s’agir d’une zone d’accouplement et d’un lieu de naissance.

Toutefois, les scientifiques sont sceptiques concernant ces deux hypothèses.

Pour en avoir le cœur net, des scientifiques de l’université de Stanford ont apposé des étiquettes acoustiques et satellites sur 37 grands requins blancs. Une autre équipe d’écologistes marins, d’océanographes et de biologistes moléculaires s’est lancée dans une expédition à bord du navire Falkor pour intercepter les grands blancs.

Cette expédition a permis aux experts d’en apprendre davantage sur la région du White Sark Cafe mais aussi sur le comportement de plongée des requins.

Plongées en eaux profondes

Les étiquettes de suivi sur les nageoires des requins ont révélé que les spécimens mâles peuvent monter et descendre jusqu’à 120 fois dans la journée. Ils peuvent également descendre jusqu’à 426 mètres de profondeur. Les requins femelles, quant à elles, ne plongent dans les eaux profondes que pendant la journée.

Les informations collectées durant cette expédition dirigée par l’Aquarium de Monterey Bay et l’université de Stanford ont révélé que la région White Shark Cafe a des profondeurs allant de 200 mètres à plusieurs milliers de mètres. Les chercheurs ont aussi découvert que si les requins blancs se réunissaient en masse à cet endroit, c’est pour se nourrir de calmars, de petits poissons, de phytoplancton et d’autres espèces marines sensibles à la lumière.

White Shark Cafe : potentiel patrimoine mondial

Les scientifiques ont pu récupérer 22 étiquettes des 37 apposées sur les requins. Elles ont permis d’avoir plus d’informations sur le matériel génétique, la salinité, l’environnement et la température de l’eau dans laquelle ont nagé les requins.

Pour l’instant, les chercheurs n’ont pas encore pu expliquer pourquoi les requins femelles n’ont pas le même comportement de plongée que les mâles. Pour le chercheur Salvador Jorgensen de l’Aquarium de Monterey Bay, c’est peut-être parce que les femelles ont une autre alimentation ou leur comportement peut-être lié à l’accouplement.

L’Union internationale pour la conservation de la nature et le Centre du patrimoine mondial ont proposé d’ajouter le White Shark Cafe aux sites du patrimoine mondial. Cependant, avant d’y figurer, la région doit présenter une importance biologique, d’où l’importance de cette expédition.