Des chasseurs de trésors ont développé un drone submersible pour explorer les fonds marins

David Lang et Erick Stackpole bossent tous les deux comme chasseurs de trésors depuis plusieurs années maintenant. En 2012, ils ont commencé à travailler sur un drone submersible taillé pour l’exploration marine. Ils ont eu besoin de quatre années pour parvenir à leurs fins et pour développer leur appareil. Trident, c’est son nom, sera en effet commercialisé au début de l’année prochaine, et donc dans quelques mois.

Tout a commencé en 2012. Après avoir fait de nombreuses recherches, les deux amis ont fini par localiser un tas d’or perdu au fond d’une grotte sous-marine située au large de la Californie. Ils ont tenté de l’atteindre par leurs propres moyens, sans succès. L’endroit était difficile d’accès et il était en plus trop profond pour eux.

Drone Trident

Trident, un drone taillé pour l’exploration sous-marine.

Faute de mieux, ils ont donc commencé à se renseigner afin d’acheter un drone submersible et ils ont alors réalisé que le prix de ces appareils dépassait de loin leur budget. David et Erick ont donc décidé de développer et de fabriquer leur propre drone.

David et Erick voulaient explorer une grotte sous-marine mais ils n’avaient pas de drone

Ils ont commencé par créer une plateforme communautaire afin de réunir des amateurs d’océanologie et d’ingénierie, OpenROV. Elle leur a permis de prendre un peu de recul sur leur propre produit et de mieux comprendre les attentes des autres explorateurs.

Ensuite, les deux amis ont lancé deux campagnes sur KickStarter afin de réunir les fonds qui leur faisaient défaut. Elles ont rencontré un franc succès et elles leur ont permis de passer à la phase suivante et donc de commencer à développer l’appareil.

Il leur a fallu plusieurs années pour atteindre leur objectif mais ils ont fini par donner naissance à Trident, un drone submersible proposé au prix de 1 999 $. Pour le moment, 3 000 personnes ont passé commande et personne ne s’attendait à un tel succès, d’autant que le produit n’est pas encore disponible.

Dans les faits, Trident se présente sous la forme d’un simple boitier rectangulaire doté de deux hélices placées à l’arrière. Il est totalement imperméable à l’eau, bien sûr, et sa structure a été spécialement étudiée afin de pouvoir résister à la pression des fonds marins. L’appareil sera ainsi capable de descendre à 100 mètres de profondeur sans montrer le moindre signe de faiblesse.

Une conception modulaire

Il intègre aussi plusieurs batteries rechargeables, des batteries lui conférant une autonomie moyenne de quatre heures.

Le drone intègre une caméra capable de filmer en Full HD 1080p mais il est aussi doté d’un emplacement réservé à une caméra d’appoint. Les explorateurs pourront ainsi accrocher une GoPro Hero5 sous la coque. De manière plus globale, David et Erick ont opté pour une architecture modulaire et leur appareil pourra ainsi accueillir des modules additionnels en fonction des besoins de chacun.

Il repose d’ailleurs sur une plateforme open source.

Trident s’accompagnera d’un boitier équipé d’un flotteur et d’un module de communication sans fil. Il fera la jonction entre l’opérateur et le drone. Le flux vidéo pourra être récupéré sur un ordinateur, bien sûr, mais également sur un smartphone, une tablette ou même un casque à réalité virtuelle. L’offre est plutôt complète, donc.

Si vous voulez en savoir plus sur l’appareil ou même le précommander, le mieux c’est encore de vous rendre sur son site, à cette adresse.

Mots-clés insolite