Des chercheurs ont détecté une immense explosion dans l’Univers

Les explosions cosmiques ne sont pas rares dans l’univers, mais celle-là éclipse de loin toutes celles que les astronomes ont pu observer à ce jour.

L’explosion en question s’est produite au cœur d’un amas de galaxies éloignées, et selon une nouvelle étude, la quantité d’énergie qu’elle a libérée est cinq fois supérieure à celle du précédent détenteur du record.

Crédits Pixabay

Un trou noir supermassif à l’origine de l’immense explosion

La nouvelle étude a été menée par Simona Giacintucci, du Naval Research Laboratory à Washington, DC, et ses collègues. Selon eux, la source de l’explosion gargantuesque était un trou noir supermassif situé dans la constellation d’Ophiuchus, qui se trouve à environ 390 millions d’années-lumière de la Terre. C’est dans l’une des galaxies constitutives de cette constellation que l’explosion s’est vraisemblablement produite.

Déjà en 2016, une étude avait évoqué la possibilité d’une explosion incroyablement puissante dans Ophiuchus. L’étude avait été conduite par Norbert Werner, qui s’était alors appuyé sur des images capturées par l’Observatoire de rayons X Chandra de la NASA.

Werner et ses collègues avaient signalé une déformation dans la constellation, mais ils n’avaient pas établi qu’une explosion était à l’origine de cette déformation.

C’est justement ce que viennent d’établir maintenant Giacintucci et ses collègues, après avoir analysé des données radiographiques supplémentaires de Chandra et du télescope spatial XMM-Newton en Europe, en plus d’autres informations recueillies par le Giant Metrewave Radio Telescope en Inde, et le Murchison Widefield Array en Australie.

Un nouveau record de puissance explosive

En combinant toutes les données à leur disposition, l’équipe de scientifique a pu déterminer que la déformation dans la constellation d’Ophiuchus bordait une zone riche en émissions radio.

Les chercheurs pensent que cette émission s’est probablement produite lorsque l’explosion du trou noir a accéléré les électrons à presque la vitesse de la lumière.

Giacintucci et ses collègues estiment que l’énergie libérée par l’explosion d’Ophiuchus est des centaines de milliers de fois supérieures aux explosions généralement observées dans les amas de galaxies. Et elle est environ cinq fois plus importante que le précédent record, une éruption gigantesque qui s’était produite dans la constellation MS 0735.6+7421.

D’après les données radio les choses semblent s’être calmées maintenant dans la constellation d’Ophiuchus, ont déclaré les chercheurs.

Mots-clés astronomie