Des chercheurs ont une idée pour refroidir notre planète

Les chercheurs ne cessent de chercher des moyens pour lutter contre le réchauffement climatique, devenu ces dernières années une menace de grande envergure pour la planète. Les idées pour lutter contre le changement climatique sont nombreuses, pour ne citer que le développement de machines pour capturer le carbone ou encore l’enveloppement des glaciers avec des couvertures géantes.

Des scientifiques de l’atmosphère ont récemment trouvé un autre moyen pour refroidir la Terre. Il s’agit de créer des nuages plus blancs, capables de refléter davantage la lumière du soleil. Repéré pour la première fois par Interesting Engineering, le projet est basé sur une méthode théorique de géo-ingénierie dénommée Marine Cloud Brightening (MCB).

Des nuages dans le ciel
Crédits Pixabay

Selon la théorie, en étant plus blancs et plus brillants, les nuages peuvent refléter plus de lumière. Cette dernière sera ainsi renvoyée loin de la Terre dans l’espace et cela va théoriquement faire baisser la température de notre planète.

A lire aussi : Un réservoir géant d’eau douce va devoir limiter l’approvisionnement en eau à cause du changement climatique

En quoi consiste le MCB ?

L’initiative Marine Cloud Brightening a été créée par une association de chercheurs venant de l’Université de Washington, du Centre de Recherche de Palo Alto et de la Pacific Northwest National Library. Selon un article de blog de l’Université de Washington, il s’agit d’une collaboration ouverte et internationale de scientifiques de l’atmosphère. Ces chercheurs étudient la possibilité d’utiliser l’éclaircissement des nuages marins pour aider à refroidir la Terre.  

Le projet est composé de trois phases axées sur le développement d’une technologie de pulvérisation. Cette dernière permettra d’envoyer des particules microscopiques d’eau de mer dans le ciel, ce qui va éclaircir les nuages plus bas. Pour s’assurer que la technologie n’ait pas de répercussion sur l’atmosphère, chaque phase sera contrôlée par des autorités indépendantes.

A lire aussi : Cette femme a prévu le changement climatique en 1856

La faisabilité du projet

Selon l’équipe, la réussite du projet contribuera à refroidir suffisamment l’atmosphère pour permettre de gagner du temps afin de sauver la planète du changement climatique.

Toutefois, même si l’initiative semble très prometteuse, la géo-ingénierie constitue encore actuellement un sujet de débat au sein des communautés publiques et scientifiques.

Dans tous les cas, la réduction drastique des émissions carbone provenant de la combustion des combustibles fossiles demeure pour le moment, le meilleur moyen de lutter contre le réchauffement climatique.