Des chercheurs russes travaillent sur une batterie capable de se recharger 10 fois plus vite que celles à Li-Ion

Actuellement, presque tous les appareils électroniques portables sont alimentés par une batterie à Lithium-Ion. Même si elle est performante, cette technologie présente quand même de nombreux défauts. En tête de liste, il y a clairement le temps de charge.

Justement, des scientifiques russes semblent avoir trouvé une solution à ce souci. En effet, ces derniers sont en train de mettre au point une batterie dotée d’une capacité de recharge 10 fois supérieure à celles à Lithium-Ion.

Photo de Peggy et Marco Lachmann-Anke. Crédits Pixabay

Selon les informations partagées, ce serait dans l’usage de nitroxyle (HNO), que réside la clé qui permettra de changer la donne. En effet, outre la capacité de recharge très rapide, cette nouvelle technologie offre de nombreux autres avantages, sur le plan sécurité de l’utilisation par exemple.

Un temps de recharge bien plus rapide comparé aux batteries Li-Ion

Selon le chercheur en électrochimie Oleg Levin, de l’Université de Saint-Pétersbourg (Russie), avec cette nouvelle technologie, la recharge d’une batterie peut se faire en juste une poignée de secondes. Concrètement, les tests effectués font mention d’une durée de recharge 10 fois inférieure à celle des batteries à Li-Ion. Cet exploit est en partie dû à l’usage de nitroxyle (HNO).

Le nitroxyle permet en effet une oxydation réversible ainsi qu’un potentiel redox accru. Comprenez par-là que lors de la recharge et de la décharge, la hausse et la chute du niveau d’électrons se font de manière très stable et sans déperdition.

En outre, cette batterie d’un nouveau genre utilise un composé synthétique à base de nickel qui permet une conductivité électrique largement supérieure à celle des batteries à Lithium-Ion. Comparé à tous les polymères testés par les chercheurs, celui à base de nitroxyle et de nickel semble être le plus prometteur.

Malgré tous ses avantages, cette batterie a quand même un point faible

Ainsi, cette batterie diminuera considérablement le temps de charge par rapport aux batteries à Li-Ion. Mais ce n’est pas tout. En effet, contrairement aux batteries classiques, celle-ci ne risque pas de chauffer, voire d’exploser. Ce qui est aussi un grand avantage pour la sécurité des utilisateurs et de leurs appareils.

Par ailleurs, cette batterie est moins dangereuse pour l’environnement, car elle ne contient qu’une infime quantité de nickel. Enfin, contrairement aux batteries à Li-Ion, elle peut aisément fonctionner à basse température.

Il y a toutefois un bémol. En effet, comparé aux batteries à Li-Ion, sa capacité de charge est réduite de 30 à 40 %. Un problème que les chercheurs comptent résoudre très vite, et sur lequel ils travaillent actuellement.

Mots-clés batteries