Des chimpanzés utilisent des insectes écrasés comme un remède possible pour soigner leurs blessures

Des chercheurs de l’Osnabrück University, en Allemagne, et de l’Ozouga Chimpanzee Project ont suivi un groupe d’environ 45 chimpanzés dans le parc national de Loango au Gabon pour les étudier. Au cours de cette étude, les chercheurs ont remarqué un comportement inhabituel chez les primates. Les chimpanzés appliquaient des insectes sur leurs blessures et sur celles de leurs congénères.

D’après les scientifiques, ce comportement pourrait être une forme de soin médical chez ces animaux. Si c’est le cas, ce sera la première fois qu’on observe des chimpanzés utiliser de la matière animale pour se soigner.

Chimpanzé
Crédits 123RF.com

Bien que les insectes n’aient encore jamais été utilisés de cette manière, ce n’est pas la première fois que nos proches cousins usent de créativité en matière de médecine naturelle.

Un comportement inhabituel

Selon Simone Pika, biologiste cognitive, l’automédication a été observée auprès de plusieurs espèces animales comme les insectes, les reptiles, les oiseaux et les mammifères. Par exemple, il a été constaté que les chimpanzés et les bonobos avalaient des plantes antihelminthiques ou mâchaient des feuilles amères ayant certaines propriétés chimiques pour lutter contre les parasites intestinaux.

La découverte de l’utilisation des insectes en tant que médicament a été fortuite. Pendant qu’ils observaient les animaux, les chercheurs ont en effet remarqué que certains individus faisaient quelque chose d’inhabituel pour soigner les blessures.

Pour Alessandra Mascaro, l’une des chercheurs impliqués dans l’étude, la première observation concernait une mère chimpanzé du nom de Suzee qui a saisi quelque chose dans les airs, l’a mis entre ses lèvres, et l’a ensuite appliqué sur la plaie de son fils Sia.

Des comportements similaires ont aussi été observés chez un mâle nommé Freddy. En visualisant les images, les scientifiques ont conclu que les chimpanzés attrapaient probablement des insectes volants. En continuant leurs observations, ils ont pu enregistrer 22 événements semblables.

Parmi les cas d’utilisation d’insectes par les chimpanzés, le plus remarquable a été lorsqu’une femelle adulte nommée Carol a attrapé une bestiole et l’a remise à un mâle adulte du nom de Littlegrey. Celui-ci avait une lacération au tibia. Carol et quelques chimpanzés ont alors utilisé l’insecte dans un geste apparent de traitement de la plaie.

Des insectes aux vertus médicinales ?

Depuis 1400 avant notre ère, les hommes ont utilisé les insectes à des fins thérapeutiques, et cette pratique persiste encore dans certaines parties du globe. En ce qui concerne les chimpanzés, on ignore encore si l’utilisation d’insectes présente des vertus médicinales ou s’il s’agit uniquement d’une culture au sein du groupe.

L’équipe souhaite maintenant poursuivre ses travaux dans le but de mieux comprendre ce nouveau comportement. Selon Tobias Deschner, primatologue et auteur principal, ils vont maintenant étudier les bénéfices potentiels de ce comportement surprenant.

SOURCE: IFLScience

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.