Des Chrétiens veulent utiliser l’intelligence artificielle pour limiter l’accès au porno

Des chrétiens se tournent désormais vers l’intelligence artificielle pour se libérer de la dépendance à la pornographie en ligne. Covenant Eyes, une société de technologie du Michigan, a développé une application capable de filtrer les images et les vidéos qui apparaissent sur l’écran de ses clients.

Le programme est capable de prendre certaines mesures pour leur éviter l’accès au porno.

sexy

Crédits Pixabay

L’entreprise compte près de 300 000 abonnés qui paient en moyenne 15,99 $ par mois. Ce prix offre une utilisation illimitée de l’application sur plusieurs appareils. Environ 62 % sont des hommes mariés qui tiennent à garder leur abonnement pour la vie afin d’éviter la rechute.

« La pornographie est une grande menace pour la pureté chrétienne et pour la morale du peuple. Elle entrave la croissance spirituelle et les relations saines », a déclaré Samuel Perry, un professeur adjoint en sociologie de l’Université d’Oklahoma.

Le logiciel peut détecter l’exposition accidentelle

Après l’installation de l’application, l’abonné doit fournir le numéro d’une personne appelée partenaire responsable. Le logiciel brouille l’écran à chaque apparition d’une image ou d’une vidéo pornographique et envoie un e-mail pour signaler le problème au contact. Cette technique de partenariat est aussi utilisée par les Alcooliques anonymes.

« Nous avons développé notre propre système de reconnaissance d’images et d’apprentissage automatique de l’IA pour détecter la pornographie sur un écran. Ce logiciel peut détecter l’exposition accidentelle, en particulier chez les jeunes », a-t-il expliqué.

Une certaine tolérance à la pornographie

Une étude menée auprès des jeunes universitaires a révélé que 93 % des garçons et 62 % des filles ont été exposés à la pornographie en ligne pendant leur adolescence. Internet a facilité l’accessibilité aux contenus pornographiques et à l’anonymat des visionneurs. Désormais, les gens éprouvent une certaine tolérance à la vulgarisation de la pornographie.

« La pornographie n’est pas toujours consultée sur Google. Elle est accessible sur de nombreuses plateformes de médias sociaux privées. Des messages directs sur Instagram peuvent contenir de la pornographie non sollicitée », a déclaré Dan Armstrong, un porte-parole de la société.

Covenant Eyes n’est pas la seule société qui commercialise ce genre de logiciel. X3watch, une filiale de la société xxxchurch.com, le fait également. Elle propose l’abonnement annuel le moins cher, soit d’environ 70 $. À présent, il y a même un marché appelé « complexe industriel pur » qui lutte contre la pornographie.

Mots-clés insolite