Des débris du Progress MS-04 ont été retrouvés en Sibérie

Alors que tout contact avait été perdu après son lancement la semaine dernière, des débris du vaisseau cargo Progress MS-04 ont été retrouvés par des bergers en Sibérie. Le vaisseau – censé ravitailler la station spatiale internationale en vivres et en matériel – avait disparu des écrans de contrôle peu après son décollage depuis Baïkonour (au Kazakhstan), jeudi 1er décembre.

C’est effectivement dans la région montagneuse de Touva en Sibérie (région frontalière avec la Mongolie) que plusieurs débris de Progress MS-04 ont été retrouvés ce week-end par des bergers, ainsi que par des habitants dans la cour de leur maison dans le village d’Eïlig-Khem, comme l’ont indiqué les autorités russes dans un communiqué.

progress-ms-04

Des débris du vaisseau cargo Progress-MS-04 ont été retrouvé en Sibérie

Les autorités de cette région – et en particulier son gouverneur Cholban Karaa-ool – se sont pour leur part voulues rassurantes à l’égard de la population en expliquant que des analyses avaient été effectuées, et qu'”aucun excès de radiation d’iode ni de substance chimique n’avait été enregistré dans l’air“.

La qualité d’assemblage du moteur remise en cause

C’est ce vers quoi l’enquête en cours, cherchant à déterminer les causes du crash, semble pointer : la qualité d’assemblage du moteur de Progress MS-04 n’aurait pas été à la hauteur des pré-requis, au point d’être (selon certaines sources de l’agence de presse russe RIA Novosti) une des raisons, sinon la raison principale, du problème.

Les sources contactées au sein du secteur spatial russe font quant à elles mention d'”un incendie dans les chambres de combustion du moteur au troisième étage de la fusée“.

L’équipage de l’ISS ne court aucun risque

La question de la survie de l’équipage de l’ISS pourrait raisonnablement se poser compte tenu de la nature même du chargement de cette fusée (qui devait leur apporter plusieurs tonnes de matériel et de vivres). Pourtant selon l’Agence spatiale russe Roskosmos, la destruction de Progress MS-04 “n’affectera ni le fonctionnement normal des équipements de l’ISS ni la survie de l’équipage de la station“.

A noter que la Russie effectue trois à quatre fois par an des lancements de fusées cargo visant – comme Progress MS-04 – à ravitailler l’ISS. Des vaisseaux qui reviennent vers la planète bleue, après avoir atteint leurs objectifs, pour se disloquer en entrant dans l’atmosphère.

Mots-clés issprogress