Des employés de cette centrale nucléaire ukrainienne ont miné de la cryptomonnaie sur leur lieu de travail

Les monnaies virtuelles sont devenues avec le temps des gages de valeur sûre. Cela, notamment en raison de l’intérêt qu’elles offrent en tant qu’alternative à la monnaie physique à l’ère du numérique et d’internet. C’est d’ailleurs pour cela que bon nombre de gens s’attellent à en miner pour leur compte.

Certains sont même prêts à aller loin dans le but d’en extraire, comme ce fut le cas de ces employés d’une centrale électrique nucléaire ukrainienne, épinglés pour avoir connecté une partie du réseau informatique en vue d’extraire de la cryptomonnaie.

Crédits Pixabay

Après sa découverte en juillet dernier, l’affaire est maintenant entre les mains de la justice ukrainienne et de la SBU, le service secret ukrainien.

Un risque potentiel pour la sécurité de la centrale nucléaire

À bien des égards, la sécurité n’est pas à prendre à la légère dans une infrastructure critique telle qu’une centrale nucléaire. Y compris pour ce qui est des risques liés à la sécurité informatique. D’autant qu’une intrusion de la part de pirates informatiques peut potentiellement constituer une menace pour l’intégrité de l’installation.

Plusieurs employés sont sur la sellette dans cette affaire, y compris du personnel militaire censé protéger le site. Le principal suspect ayant fait d’un bureau son quartier général pour planquer le matériel qui lui servait pour le minage illicite de cryptomonnaie. Un local de stockage utilisé par les gardes était également mis en cause.

Sommé de payer l’électricité volée

Outre le caractère non conventionnel de la méthode de minage utilisée, les enquêteurs ont ainsi mis la main sur diverses composantes informatiques comme des cartes graphiques Radeon RX 470, des systèmes de ventilation et des alimentations.

Comme on le sait, l’extraction de cryptomonnaie requiert à la fois une bonne performance matérielle et de grandes quantités d’énergie, ce qui pourrait expliquer pourquoi les employés ont choisi de le faire sur leur lieu de travail.

Pour le moment, la compagnie EnergoAtom qui exploite cette centrale a décidé de se faire rembourser le montant de l’électricité consommée dans le cadre des opérations de minage illicites. Mais selon les dernières informations, il semblerait qu’aucune brèche en matière de sécurité n’aurait été constatée au niveau du système de sécurité de la centrale électrique nucléaire.

Mots-clés cryptomonnaie