Des éruptions solaires à l’origine de l’échouage des baleines

Diverses causes peuvent provoquer l’échouage des baleines comme les sonars militaires ou encore la maladie de leur chef. Cette fois-ci, une autre cause pourrait bien être à l’origine de cet échouage collectif : les tempêtes solaires. Cette hypothèse, apparue dans la revue International Journal of Astrology, est argumentée par un groupe de chercheurs de l’université Christian-Albrecht de Kiel.

Ces scientifiques ont basé leurs recherches sur vingt-neuf jeunes cachalots mâles échoués sur les côtes du Royaume-Uni, d’Allemagne et des Pays-Bas entre les mois de janvier et février 2016. Ces cachalots venaient de la mer de Norvège et faisaient route vers l’Ouest. Normalement, ils auraient dû ainsi rejoindre l’Atlantique Nord mais au lieu de cela, ils ont viré sur la gauche, butant ainsi sur les côtes de l’Europe.

baleine

Les chercheurs Klaus Heinrich Vanselow et Klaus Ricklefs se sont appuyés sur leurs précédents travaux pour expliquer ce phénomène. Ces travaux, publiés en 2005, expliquaient une corrélation statique entre 1712 et 2003 entre les échouages de baleines et l’activité solaire.

Les cachalots trompés par une anomalie magnétique

Les tempêtes solaires entrainent des aurores polaires et des anomalies magnétiques en bombardant la Terre de particules chargées au niveau de hautes latitudes. Pourtant, les auteurs insistent que ces anomalies sont du même ordre de grandeur que celles qui sont causées par les structures du sol ayant formé l’océan et les amplitudes voisines.

Cet ordre de grandeur va de cinquante à cent kilomètres.

À un certain point, ces anomalies montrent un apparent décalage de latitude atteignant les quatre cent soixante kilomètres et pouvant durer une journée. Comme les cachalots peuvent parcourir cent kilomètres de distance en un jour, ce sont ces anomalies magnétiques qui engendrent ainsi les erreurs de navigation des cachalots.

La plus forte éruption solaire depuis 2005

Si les baleines échouées ne comptaient aucune femelle, c’est parce que les cachalots femelles ne s’alimentent pas dans les latitudes élevées comme le font les cachalots mâles. Par contre, le fait que ces cachalots soient majoritairement jeunes reste un mystère. Selon les chercheurs, l’explication serait que ces jeunes cachalots ne connaissent pas encore les fluctuantes magnétiques de ces régions.

Malgré tout, ce ne sont que des spéculations. Que les cachalots soient dotés d’un sens magnétique demeure une hypothèse comme l’est l’hypothèse de leur utilisation du magnétisme topographique pour leur permettre de reconnaître l’endroit où ils se trouvent.

Le spécialiste physique du soleil de la NASA, Antti Pulkkinen, a formé un groupe pour étudier la corrélation entre ces échouages de baleines et les tempêtes solaires. L’issue des recherches permettra d’en savoir davantage sur ce mystère.

Mots-clés animaux