Des “étoiles noires” découvertes par le télescope spatial Webb?

Depuis que le télescope spatial James Webb est dans l’espace, les astronomes n’arrêtent pas de découvrir des choses fascinantes sur l’Univers. Dernièrement, un groupe d’astrophysiciens a réalisé une étude dans laquelle ils proposent la découverte potentielle de trois « étoiles noires » par le télescope Webb. Il s’agit de trois objets qui se trouvent dans l’Univers lointain et qui pourraient être des objets hypothétiques alimentés par l’annihilation de la matière noire.

Selon les informations, les astrophysiciens indiquent que certains des objets observés dans l’Univers primitif pourraient ne pas être des galaxies, mais plutôt des étoiles noires. Ces dernières ne brillent pas grâce à la fusion nucléaire mais génèrent de la chaleur grâce aux particules de matière noire qui s’annihilent entre elles.

De potentielles étoiles noires
Crédits NASA/ ESA

Les étoiles noires et les galaxies de l’Univers primitif

Les étoiles noires ne sont encore que des objets hypothétiques. Toutefois, d’après les scientifiques, si elles existaient, elles seraient bien plus larges que les étoiles ordinaires. Elles possèderaient une masse équivalente à 10 millions de fois celle du Soleil, et émettraient une luminosité 10 milliards de fois supérieure. En ce qui concerne la taille, elle serait 10 000 fois plus large.

Les modèles actuels suggèrent que les étoiles noires pourraient exister dans l’Univers primitif et pourraient aider à expliquer pourquoi on y trouve un si grand nombre de galaxies géantes. En effet, lorsque la matière noire dans ces étoiles est épuisée, la matière ordinaire va s’effondrer pour former un trou noir, et peut-être même un trou noir super-massif. Cela pourrait accélérer le processus de formation des galaxies.

A part cela, d’autres galaxies ayant existé plus tôt que prévu pourraient tout simplement être des étoiles noires.

Les trois candidats découverts

Au cours de leur étude, les astrophysiciens ont identifié trois candidats potentiels pour être des étoiles noires dans les données collectées par le télescope Webb. Les trois objets sont dénommés JADES-GS-z13-0, JADES-GS-z12-0, et JADES-GS-z11-0. Ils ont été découverts par Webb en décembre 2022. Initialement, les chercheurs les avaient considérés comme étant des galaxies, mais une analyse spectroscopique a indiqué qu’ils présentaient certaines propriétés prévues pour les étoiles noires.

Pour le moment, on ne sait pas encore si les étoiles noires existent réellement puisqu’on ne sait pas non plus si la matière noire qui les alimente existe.

Selon Katherine Freese, co-auteur de l’étude : « il est plus probable que quelque chose dans le modèle standard ait besoin d’être ajusté, car proposer quelque chose d’entièrement nouveau, comme nous l’avons fait, est toujours moins probable ».

Elle a toutefois ajouté que si certains de ces objets ressemblant à des galaxies primitives étaient effectivement des étoiles noires, les simulations de la formation des galaxies s’accorderaient mieux aux observations.

De futures observations effectuées par le télescope Webb pourront peut-être aider à en savoir plus sur ces objets mystérieux.

SOURCE: New Atlas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.