Des étudiants ont envoyé du pudding dans l’espace

Décidément, la jeune génération d’aujourd’hui n’est jamais à court d’idées. On apprend que des étudiants anglais de l’école préparatoire de S. Anselm à Bakewell, dans le Derbyshire, ont réussi à envoyer du pudding dans la stratosphère plus tôt cette semaine.

Ces élèves ont finalement pu concrétiser leur projet après avoir réalisé un premier test l’année dernière.

Eau Terre

Dans leurs prévisions, ils souhaitaient envoyer leur dessert à 34 km d’altitude d’après Liz Scott du Newsweek. Toutefois, ils ont rapidement perdu contact avec le pudding alors qu’il se trouvait à environ 16 km.

Malgré cela, on peut dire que leur expérience a été couronnée de succès.

Les élèves de S. Anselm ont été soutenus par l’ambassadeur de l’apprentissage des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, Nick Mc Cloud, dans la réalisation de ce projet.

Un pudding accroché à des ballons

Vous vous demandez surement comment des élèves de l’école préparatoire sont arrivés à envoyer un pudding dans l’espace ?

Eh bien rien de plus simple. Ils ont accroché le pudding à un ballon à haute altitude le 25 juin dernier 2018.

Pour avoir un œil sur la trajectoire de leur dessert, les étudiants ont attaché des caméras et des instruments au ballon. Ces outils leur ont également permis de contrôler la température, la pression et l’altitude de la pâtisserie pendant son ascension dans les airs.

Une expérience inédite

Peu après son décollage, le ballon a atteint en seulement quelques minutes une distance de 43 000 pieds au-dessus du sol soit environ 13 km. Quelques instants plus tard, les élèves qui ont initié le projet ont perdu le contact avec le dessert. En dépit de cela, l’opération a été un franc succès.

Grâce à leur projet, les étudiants ont pu récolter des fonds à hauteur de 1 600 livres sterling soit 1800 euros environ qui leur permettront de financer les services de chiens-guides pour aveugles. Pour ces enfants, la possibilité de parrainer un chiot était aussi importante que la réussite de leur projet.

Le moins que l’on puisse dire est que ces enfants ne manquent pas d’imagination

Les élèves ont indiqué que le premier ballon qu’ils avaient envoyé l’année dernière avait été retrouvé par un couple sur une plage près de Skegness au Royaume-Uni. On se demande où se deuxième ballon atterrira.

Mots-clés insolite