Des experts australiens vont enquêter sur la maladie infantile liée au Covid-19

Les autorités sanitaires australiennes sont actuellement en alerte. D’après le média The Sydney Morning Herald, les experts australiens ont été mobilisés pour mener une enquête sur une maladie infantile qui pourrait être liée au Covid-19 et qui est suspectée d’avoir entraîné la mort de trois enfants aux États-Unis.

Brendan Murphy, médecin-chef en Australie, a demandé à ces experts de rédiger un rapport sur la maladie de Kawasaki qui a touché près de 100 enfants aux États-Unis, au cours des deux derniers mois. En France, en Italie et en Espagne, les autorités sanitaires ont aussi été confrontées à des enfants présentant les symptômes de cette maladie. Certains d’entre eux ont été testés positifs au Covid-19.

Crédits Pixabay

Les chercheurs tentent actuellement de déterminer s’il peut y avoir un lien entre cette pathologie et le Coronavirus.

La maladie de Kawasaki, une pathologie infantile rare

La maladie de Kawasaki, ou syndrome lympho-cutanéo-muqueux, est une pathologie infantile rare et encore peu connue. Il s’agit d’une maladie inflammatoire systémique aiguë qui peut toucher les enfants et les nourrissons.

Elle entraîne des inflammations des parois des vaisseaux sanguins et peut engendrer des défaillances cardiaques et circulatoires. Même si une partie des enfants atteints de cette maladie ont été testés négatifs au Covid-19, les autorités sanitaires australiennes ne veulent prendre aucun risque.

Un rapport qui sera présenté devant le Cabinet National

Brendan Murphy a profité d’une réunion qui a eu lieu le 11 mai 2020 entre les principaux experts médicaux australiens pour annoncer son intention de mener une enquête sur la maladie de Kawasaki. Le rapport de cette enquête sera présenté devant le Cabinet National, constitué notamment du Premier ministre australien Scott Morrison.

À travers cette démarche, Brendan Murphy souhaite anticiper une éventuelle hausse des cas de maladie de Kawasaki en Australie. D’après une porte-parole du Département de Santé d’Australie, « Le médecin-chef continue de dialoguer avec des pédiatres au niveau national sur cette question. »

En France, la maladie de Kawasaki soulève également de nombreuses inquiétudes. Le 29 avril 2020, le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré que l’alerte était prise très au sérieux, en ajoutant que « C’est le temps de la recherche clinique et scientifique pour voir s’il y a lieu de faire un lien avec le Covid-19. »