Des influenceurs gagnerait de l’argent pour des critiques négatives

Les influenceurs inondent actuellement les réseaux sociaux. Si les marques se les arrachent, c’est parce que leurs millions d’abonnés représentent une large audience pour elles. Les influenceurs ne sont pas uniquement payés pour faire des photos parfaites avec des produits de grandes marques.

Cela peut paraitre étonnant, mais ils touchent également de l’argent en plus pour émettre des critiques négatives.

Cette information a été dévoilée par le make up artist et influenceur Kevin James Bennett qui a déclaré que de plus en plus de sociétés payaient maintenant ses compères pour critiquer la concurrence et leur faire ainsi une mauvaise pub.

D’après lui, certains influenceurs iraient jusqu’à réclamer jusqu’à 75 000 à 85 000 dollars pour faire une mauvaise revue d’un produit.

Des règles qui ne sont pas respectées

Avant d’accepter de faire la promotion de produits sur leur compte, les influenceurs sont soumis à des règles bien définies par la FTC.

Cette institution exige de leur part qu’ils indiquent clairement dans les descriptions de leur publication si elles sont rémunérées par des annonceurs.

Toutefois, sur des plateformes comme Instagram et YouTube, nombreux sont les influenceurs qui choisissent délibérément d’ignorer ces règlements. Ce genre de situation profite largement aux sociétés qui déboursent des sommes faramineuses pour que les influenceurs postent des critiques positives sur leur produit.

Une pratique dénoncée par une partie des annonceurs

Marina Stell, directrice de la société MakeUp Geek, a tenu à s’exprimer aussi de cette situation à travers une vidéo qu’elle a postée le 27 aout 2018 dans laquelle elle explique les difficultés auxquelles sa société doit faire face depuis que ce genre de pratique prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux.

« Nous ne recevons pas le soutien des influenceurs, car nous ne leur offrons pas de grandes sommes d’argent. Je n’ai pas 60 000 dollars à investir sur une personne pour une seule et unique vidéo. C’est le prix qui nous a été donné. » Seules les grandes marques peuvent se permettre un tel investissement. Kevin James Bennett a remercié Marina Stell pour l’avoir aidé à dénoncer cette pratique qui nuisait à certaines marques.

Ce débat a divisé la toile car certains influenceurs ne voient aucun mal à se faire payer par les marques pour donner des avis positifs.