Des jeux Game Boy feraient bientôt partie de l’offre Nintendo Switch Online

Des sources que l’on souhaite fort bien informées indiquent que dans un avenir proche, des jeux Game Boy feront partie de l’offre du Nintendo Switch Online. Le service proposerait alors un total de trois plates-formes historiques du constructeur avec la NES et la SNES.

Alors que le Nintendo Switch Online s’apprête à souffler sa troisième bougie dématérialisée, il gagnerait dans le même temps une nouvelle salve de jeux et pas des moindres puisque originellement sortis sur une machine jusqu’ici non disponible sur le service : le/la Game Boy.

Le Game Boy
Crédits Pixabay

Dans le podcast “Nate the Hate”, l'”insider” connu sous le pseudonyme “NateDrake” a indiqué que des jeux Game Boy et Game Boy Color pourraient faire leur apparition dans le Nintendo Switch Online dans les semaines à venir.

A lire aussi : La Nintendo Switch continue de se vendre très, très bien

Nintendo Switch Online : moins d’espoirs pour la Game Boy Advance ?

En 2019, rappelle Nintendo Life, il avait été révélé que le code source de l’application NES Switch Online comportait des mentions à quatre émulateurs : Kachikachi, Canoe, Hiyoko et Count, les deux premiers étant ceux utilisés pour, respectivement, la NES Mini et la SNES MIni. Le troisième, estiment NateDrake et son collègue MVG, est susceptible d’être un émulateur Game Boy et Game Boy Color.

Resterait l’émulateur Count, et l'”insider” de penser que la Game Boy Advance ne serait pas concernée ici. Il est vrai que des titres de cette portable ont été ou vont être portés sur Switch, comme la version HD de Robotech The Macross Saga déjà disponible, où le relooking des deux premiers Advance Wars attendu pour la fin d’année.

À l’heure actuelle, le Nintendo Switch Online propose l’accès à 58 titres NES et 49 titres SNES. Sachant que plusieurs de ces softs ne sont jamais sortis en Europe et que certains se revendent particulièrement cher, l’utilisateur actuel du service peut difficilement se sentir floué. On pourra évidemment regretter qu’il ne soit pas possible d’acheter les titres qui n’avaient, jusqu’ici, jamais été rendus disponibles au format numérique.

Mais si, en lieu et place d’une inclusion de la ludothèque Game Boy au Nintendo Switch Online, il ne serait pas davantage question d’une nouvelle console mini, celle dont on se demande encore par quelle sorcellerie Nintendo ne l’a pas encore mise sur le marché ?