Des nouvelles concernant le programme Artemis de la NASA

Les Américains projettent de revenir sur la Lune en 2024. Pour concrétiser ce projet qui tient tant à cœur à Donald Trump, la NASA a mis en place le programme Artemis. Les astronautes américains qui partiront pour cette nouvelle mission lunaire embarqueront à bord du vaisseau Orion qui sera placé en orbite par le lanceur Space Launch System (SLS), présenté comme le plus puissant jamais construit jusqu’à ce jour.

D’après le site ARS Technica, l’agence spatiale américaine est en train de finaliser le plan qui permettra aux humains de revenir sur la Lune. La NASA devrait le présenter publiquement durant le mois de mars.

Crédits Pixabay

L’agence spatiale américaine aurait apporté quelques modifications au programme Artemis. Un « manifeste de mission » destinée au lanceur lourd SLS contiendrait des indices sur ces nouvelles mises à jour.

Le calendrier de ses dix premières missions dévoilé

A en croire un planning qui a circulé récemment au sein de la Marshall Space Flight Center, intitulé « Moon 2024 Mission Manifest, » la NASA aurait établi un calendrier pour les dix premières missions Artemis visant la Lune.

Avec ce nouveau calendrier, l’agence spatiale américaine chamboule l’ordre des lancements et insiste sur l’utilisation du lanceur SLS pour toutes les missions lunaires. Selon le site ARS Technica, ce nouveau document confirme le fait que la première mission du programme Artemis qui visera à tester le lanceur SLS aura lieu en avril 2021.

Un calendrier qui pourrait subir d’autres modifications

D’après le manifeste dévoilé par le site ARS Technica, la mission Artemis I aura lieu en avril 2021. Il s’agit d’un vol d’essai non-habité du vaisseau Orion, sur le Bloc 1 du SLS. La mission Artemis II qui sera, cette fois-ci, habitée aura lieu en janvier 2023. En août 2024, la mission Artemis III se fera avec un atterrisseur lunaire intégré.

Artemis IV, la mission habitée qui s’achèvera par un atterrissage lunaire, est prévue pour le mois d’octobre 2024. Après avoir eu vent de la publication de ce manifeste, la NASA a déclaré qu’il ne reflète pas fidèlement les plans du programme Artemis. « Le calendrier proposé dans cet article comporte de nombreuses inexactitudes. » a indiqué Matthew Rydin, attaché de presse de la NASA.

Il faudra donc attendre une annonce officielle de l’agence spatiale américaine pour être fixé sur ses plans pour le programme Artemis.

Mots-clés artemisNASA