Des objets appartenant à un guerrier de l’âge de Bronze nous éclairent sur une bataille épique de la préhistoire

Il y a environ 3000 ans, le nord-est de l’Allemagne aurait été le théâtre de l’une des batailles les plus épiques de l’âge de Bronze. De récentes découvertes réalisées par une équipe de plongeurs dans une rivière située dans la vallée de Tollense, en Allemagne, sont les preuves de cet affrontement préhistorique.

Sur place, l’équipe dirigée par le Docteur Joachim Kruger, de l’Université de Greifswald, a découvert plusieurs artefacts de l’âge de Bronze, dont trois épingles de robes, des pointes de flèches ou encore une boîte de ceinture décorée.

Crédits Pixabay

La plus grande découverte faite par cette équipe est un kit qui semble appartenir à un guerrier et qui regroupe 31 objets scellés ensemble.

Une première pour les scientifiques

Avant cette découverte, une équipe d’archéologues avait déjà déterré plus de 12 000 morceaux d’os humain sur le site de la bataille. Cette trouvaille avait permis aux scientifiques d’identifier plus de 140 personnes.

Toutefois, d’après le Docteur Kruger, c’est la « première découverte d’effets personnels sur un champ de bataille ». Parmi les objets trouvés dans ce kit de guerrier, il y avait notamment un couteau, un ciseau à bois ou encore un moulin en bronze muni d’un manche en bouleau.

Un guerrier du sud de l’Europe centrale ?

Les scientifiques ont émis des hypothèses sur l’histoire de ce kit de guerrier, à défaut d’en savoir plus pour le moment. « Ces 31 objets ont probablement été stockés ensemble dans un sac en tissu qui a peut-être pourri après tant d’années. Le matériel a, sûrement, été oublié lors des pillages qui ont lieu habituellement après une bataille. »

D’après les observations du Docteur Kruger, ces objets auraient pu appartenir à un guerrier venant du sud de l’Europe centrale. « Cette découverte donne un aperçu des équipements d’un guerrier. Le bronze fragmenté a probablement été utilisé comme une forme de monnaie ancienne. La découverte d’un nouvel ensemble d’artefacts nous fournit également des indices sur les origines des hommes qui ont combattu dans cette bataille et il est de plus en plus évident que certains des guerriers sont originaires du sud de l’Europe centrale. »

Jusqu’à maintenant, les scientifiques ignorent la cause de cette bataille sanglante qui s’est déroulée dans le nord-est de l’Allemagne.

Mots-clés archéologie