Des paléontologues ont mis la main sur les premiers bébés dinosaures d’Australie

Des paléontologues ont découvert de petits ossements en Australie. Plus précisément, dans des zones reculées du territoire, du côté sud de l’État du Victoria. Et il semblerait bien que ces restes soient ceux des premiers bébés dinosaures découverts dans ce pays.

En effet, les fossiles retrouvés sont ceux des petits d’un dinosaure ornithopode, un vertébré herbivore de petite corpulence. Les chercheurs ont ainsi mis la main sur deux bébés dinosaures dont les poids ne dépassaient pas les 200 grammes lorsqu’ils ont succombé.

Crédits Pixabay

Ce sont les scientifiques de l’Université de la Nouvelle-Angleterre et du Centre de Lightning Ridge qui ont fait cette fascinante découverte. Ces paléontologues de Lightning Ridge ont par ailleurs déjà trouvé des os plus grands et semblables aux petits ossements découverts récemment.

Les paléontologues ont prouvé que les restes d’os étaient ceux de bébés dinosaures

En cherchant les moyens de détermination de l’âge des ossements, les scientifiques ont réalisé que les petits os étaient une version miniature des ossements de dinosaure retrouvés dans l’arrière-pays de la ville de Lightning Ridge.

En étudiant les restes des os minuscules, les chercheurs ont voulu déterminer l’âge du reptile. Ils ont ainsi observé les anneaux de croissance pour l’estimation de l’âge, mais cette technique n’était pas réalisable, car il faudrait pour cela que les os soient bien formés et en bon état. Or il n’y avait que de simples fragments d’os.

Ainsi les paléontologues ont comparé la taille des anneaux de croissance des dinosaures découverts en Victoria avec ceux des petits ossements et ils ont conclu que c’étaient des bébés dinosaures en phase de croissance.

Ces ossements minuscules sont d’une grande importance pour la paléontologie

Le Dr Phil Bell de l’Université de Nouvelle-Angleterre a ainsi précisé que : «  des exemples de dinosaures de la taille d’un nouveau-né près du pôle Nord, mais c’est la première fois que nous voyons ce genre de chose n’importe où dans l’hémisphère sud ».

Le paléontologue de l’Université de la Nouvelle-Angleterre a souligné que la découverte des petits ossements est essentielle dans les futures études paléontologiques en Australie. Ainsi, il déclare que : « c’est le premier indice que nous ayons sur l’endroit où ces animaux se reproduisaient et élevaient leurs petits ».

À savoir que les dinosaures vivaient dans des parties de l’Australie où le climat variait. Ce qui suggère que ces animaux ont dû hiberner ou se trouver un refuge lors des périodes froides.

Mots-clés paléontologie